ambiances astronomiques [postez ici ]

Astronomie, aurores boréales, ciel, nature et paysages...
Christophe Suarez
Fondateur
Messages : 4518
Enregistré le : mer. janv. 18, 2006 23:24
Localisation : Annecy
Contact :

Message par Christophe Suarez »

Peut être que la terre tourne entre chaque pose, et donc que le ciel se déplace ?
Y avait il du vent ?
Enfin, je ne comprends pas pourquoi tu as besoin de 101 poses pour une photo qui peut se faire avec une seule pose ? Si c'était mars ou neptune je comprendrais... ;)

Avatar du membre
Matthieu Vessiere
Habitué
Messages : 574
Enregistré le : sam. juin 15, 2013 12:28
Localisation : La Ciotat (Bouches-du-Rhône)

Message par Matthieu Vessiere »

J'aimerais faire une photo sur laquelle la voie lactée est vraiment très bien imprimée, avec beaucoup de détails, et pour ce faire il faut plusieurs poses (peut-être pas 101 on est bien d'accord, mais pour attraper les détails en réduisant le bruit une vingtaine de poses ne sont pas de trop).

J'ai eu un résultat potable avec une pose unique, mais malgré les problèmes engendrés sur la photo compilée, la voie lactée en elle-même est incomparable avec le résultat de ma pose unique.

Je sais bien que la terre tourne et la rotation est bien visible entre les poses, mais le but du programme IRIS est justement de réaligner les photos pour contrer cette rotation :mrgreen:

Il n'y avait pour ainsi dire pas de vent, l'endroit était protégé et la petite brise de temps en temps n'aurait pas fait bouger le trépied.
Ce que je comprends, c'est que les arbres dans le cadre c'était une très mauvaise idée vu qu'ils ne peuvent pas rester parfaitement immobiles pendant plus d'une demi-heure de séance photos.
La pollution lumineuse quant à elle a contribué au halo tout moche sur le tour, qui conduit d'ailleurs a l'absence d'étoiles dans certaines portions du ciel car la pollution a pris le dessus.

Ce que je ne comprends pas en revanche, c'est qu'IRIS soit incapable de m'aligner 20 poses prises en moins de 7 minutes (avec donc une rotation très modérée), aucun changement au niveau de la prise de vue, et une voie lactée entière bourrée d'étoiles pour se caler. Le message m'indiquant que moins de 3 étoiles en commun sont visibles d'une pose à l'autre est tout à fait aberrant non ?
Nikon D610, Nikon 35mm f/2.8, 50mm f/1.8 et 85mm f/1.8, Samyang 14mm f/2.8
ImageImage

Christophe Suarez
Fondateur
Messages : 4518
Enregistré le : mer. janv. 18, 2006 23:24
Localisation : Annecy
Contact :

Message par Christophe Suarez »

La brise fait bouger les arbres, pas ton trépied, banane :lol:
Essaie de faire un crop identique sur chaque photo, sans parasite, c'est à dire uniquement les étoiles, sans autre partie de l'image qui se modifie de façon erratique (pas d'arbres), et fais nous savoir ce que ça donne.
Ne disserte pas avant, travaille... :D (Et si ça ne fonctionne pas, RTFM)

Avatar du membre
Matthieu Vessiere
Habitué
Messages : 574
Enregistré le : sam. juin 15, 2013 12:28
Localisation : La Ciotat (Bouches-du-Rhône)

Message par Matthieu Vessiere »

J'ai pas exactement compris ce que tu veux que je fasse.
Que je recadre toutes les photos de la série pour que les arbres ne soient plus visible et que j'essaye de compiler ça pour voir si ça fonctionne ?
Nikon D610, Nikon 35mm f/2.8, 50mm f/1.8 et 85mm f/1.8, Samyang 14mm f/2.8
ImageImage

Christophe Suarez
Fondateur
Messages : 4518
Enregistré le : mer. janv. 18, 2006 23:24
Localisation : Annecy
Contact :

Message par Christophe Suarez »

Tu peux commencer avec quelques photos. J'ai l'impression que les arbres sont la source du problème.

Avatar du membre
Matthieu Vessiere
Habitué
Messages : 574
Enregistré le : sam. juin 15, 2013 12:28
Localisation : La Ciotat (Bouches-du-Rhône)

Message par Matthieu Vessiere »

Par contre je ne peux pas recadrer et rester en raw si je me souviens bien ? J'importe sur LR je recadre une photo et je copie le réglage sur une série, je réexporte en tiff par exemple et je repars avec ça sur IRIS ?
Nikon D610, Nikon 35mm f/2.8, 50mm f/1.8 et 85mm f/1.8, Samyang 14mm f/2.8
ImageImage

Christophe Suarez
Fondateur
Messages : 4518
Enregistré le : mer. janv. 18, 2006 23:24
Localisation : Annecy
Contact :

Message par Christophe Suarez »

Par exemple oui

Avatar du membre
Matthieu Vessiere
Habitué
Messages : 574
Enregistré le : sam. juin 15, 2013 12:28
Localisation : La Ciotat (Bouches-du-Rhône)

Message par Matthieu Vessiere »

ok, là je finis de m'occuper des mes photos du feu d'artifice d'hier (j'en posterais quelques unes je m'en suis très bien tiré cette fois), et je m'occupe de ça dès que j'ai le temps.

Merci pour ton aide :wink:
Nikon D610, Nikon 35mm f/2.8, 50mm f/1.8 et 85mm f/1.8, Samyang 14mm f/2.8
ImageImage

Avatar du membre
Sébastien Fraud
Habitué
Messages : 393
Enregistré le : dim. mai 22, 2011 22:25
Localisation : Montpellier
Contact :

Message par Sébastien Fraud »

Évidemment que tes arbres seront flous après addition... Puisque tu alignes par rapport au ciel étoilé, dont la position change par rapport au décor fixe à chaque pose. Espèce de patate... :mrgreen: Si c'est le décor que tu veux garder fixe, ce sera un filé d'étoiles... Mais bien entendu tu peux compositer le décor d'une pose unique à ton résultat final. Ça demande un peu plus de boulot.

Pour l'alignement avec IRIS, j'utilise toujours la registration par appariement global avec sélection de zone, c'est ce qui marche le mieux (mais est le plus gourmand en calcul). Sélectionne une zone relativement grande de ta voie lactée, en étant sûr que tout ce qui est à l'intérieur de cette zone sera apparent pour TOUTES les photos. Donc ne va pas étendre ta sélection trop près du bord du cadre, ou d'un élément de premier plan. De façon générale il vaut mieux prendre une zone le plus au centre de l'image possible, sinon tu vas aussi avoir des problèmes de distorsion.

Tout comme Chris, je pense que ce sont les arbres qui perturbent l'algorithme d'IRIS. Avec la sélection de zone, tu n'auras plus ce problème.

Avatar du membre
Matthieu Vessiere
Habitué
Messages : 574
Enregistré le : sam. juin 15, 2013 12:28
Localisation : La Ciotat (Bouches-du-Rhône)

Message par Matthieu Vessiere »

Merci pour ta réponse. J'essayerais donc avec sélection de zone pour voir. En effet j'avais pas vraiment réfléchis pour les arbres :lol:

En fait je pensais que iris ferait la différence entre le décor fixe et le ciel mouvant et qu'il ne bougerait que le ciel pour le superposer.

Mais cela veut également dire que si je prends comme premier plan quelque chose d'immobile comme une montagne, ça fera exactement le même bronx avec la montagne qui se décale avec le ciel.

Le souci c'est que je ne maîtrise absolument pas Photoshop et je ne pense pas qu'on puisse coller le décor unique sur le ciel avec LR :/

Une question se pose toujours par contre. IRIS gère-t-il bien la distorsion?
Parce qu'au tokina à 11mm ça pardonne pas, si IRIS ne peut pas "déformer" les photos pour les superposer correctement, la distorsion va l’empêcher de superposer correctement les étoiles sur les bords puisque la distorsion va réduire sur les étoiles d'un coté au fur et a mesure que le ciel avance et va s'accentuer sur l'autre coté au fur et à mesure qu'elles s'approchent du bord. Comment l’algorithme appréhende-t-il ce problème ?

Sinon si je comprends bien, dans le cas ou je suis incapable de découper un décor d'une pose unique pour le poser sur la voie lactée finale, il vaut mieux qu'on ne voit que le ciel sur ma photo et rien de fixe ?

Je me demande aussi, ceux qui font ce genre de photo, ne prennent-ils pas uniquement le ciel sur x poses pour n'avoir rien de fixe, le décor à part sur une belle pose unique, pour rattacher ensuite le décor au plein ciel? (c'est un peu de la triche mais du coup ça peut paraître logique)

Parce que du coup dans ce cas l'idée même de pointer l'objectif vers une compo ciel/décor est une erreur (sauf pour un timelapse ou ce sera justement ça qu'il faut faire) et il faut systématiquement faire un montage avec tout le ciel d'un coté, et le décor nu de l'autre qu'on va juste "poser devant". Dites moi si je me trompe :? tu m'as mis un gros doute sur ma méthode là seb :mrgreen:
Nikon D610, Nikon 35mm f/2.8, 50mm f/1.8 et 85mm f/1.8, Samyang 14mm f/2.8
ImageImage

Avatar du membre
Sébastien Fraud
Habitué
Messages : 393
Enregistré le : dim. mai 22, 2011 22:25
Localisation : Montpellier
Contact :

Message par Sébastien Fraud »

Matthieu Vessiere a écrit :En fait je pensais que iris ferait la différence entre le décor fixe et le ciel mouvant et qu'il ne bougerait que le ciel pour le superposer.
Ah non... IRIS est un petit logiciel très puissant, mais il n'existe à ma connaissance aucun logiciel capable de faire ça.
Matthieu Vessiere a écrit :Le souci c'est que je ne maîtrise absolument pas Photoshop et je ne pense pas qu'on puisse coller le décor unique sur le ciel avec LR :/
Non effectivement, seul Photoshop permet de faire ça.
Matthieu Vessiere a écrit :Une question se pose toujours par contre. IRIS gère-t-il bien la distorsion?
Parce qu'au tokina à 11mm ça pardonne pas, si IRIS ne peut pas "déformer" les photos pour les superposer correctement, la distorsion va l’empêcher de superposer correctement les étoiles sur les bords puisque la distorsion va réduire sur les étoiles d'un coté au fur et a mesure que le ciel avance et va s'accentuer sur l'autre coté au fur et à mesure qu'elles s'approchent du bord. Comment l’algorithme appréhende-t-il ce problème ?
Je pense qu'IRIS ne l'appréhende absolument pas, et c'est pour ça qu'il ne faut pas que ta zone soit trop grande non plus. Mais contrairement à ce qu'on peut penser, cela ne se voit généralement pas au résultat final. Je te conseille par contre de ne pas shooter à ouverture maximale, sinon tu auras vraiment des soucis d'étoiles étirées en bord de champ (et le Tokina, comme beaucoup d'objos, a beaucoup moins de piqué à 2.8 qu'à 4 ou 5.6).
Matthieu Vessiere a écrit :Sinon si je comprends bien, dans le cas ou je suis incapable de découper un décor d'une pose unique pour le poser sur la voie lactée finale, il vaut mieux qu'on ne voit que le ciel sur ma photo et rien de fixe ?
Ben, tu peux oui, ça dépend de ce que tu veux faire. En astrophoto grand champ on préfère généralement avoir un premier plan pour donner de la profondeur et de la composition à l'image, mais si tu as peur du rendu et que tu préfères te concentrer sur le champ étoilé, fais du ciel uniquement.
Matthieu Vessiere a écrit :Je me demande aussi, ceux qui font ce genre de photo, ne prennent-ils pas uniquement le ciel sur x poses pour n'avoir rien de fixe, le décor à part sur une belle pose unique, pour rattacher ensuite le décor au plein ciel? (c'est un peu de la triche mais du coup ça peut paraître logique)
Oui, ou alors on prend l'une des poses pour en extraire le décor, ça peut suffire. À un niveau supérieur, on shoote le ciel avec un système de suivi, ce qui fait que le décor est déjà flou sur les poses uniques, et dans ce cas il faut effectivement shooter une image dédiée au décor. On peut appeler ça de la triche, mais quelque part, faire ressortir autant de détails de la voie lactée c'est aussi de la triche... L'important c'est le rendu final. :wink:
Matthieu Vessiere a écrit :Parce que du coup dans ce cas l'idée même de pointer l'objectif vers une compo ciel/décor est une erreur et il faut systématiquement faire un montage avec tout le ciel d'un coté, et le décor nu de l'autre qu'on va juste "poser devant". Dites moi si je me trompe :? tu m'as mis un gros doute sur ma méthode là seb :mrgreen:
Ce n'est pas tout à fait ça, comme l'explique le reste de ma réponse, mais tu sais, avoir le décor flou n'est pas non plus forcément condamnable. Si c'est vraiment la relation décor/ciel qui est l'élément important pour toi, une photo unique pourra très bien suffire. Il faudra peut-être monter un peu plus en ISO dans ce cas.

Avatar du membre
Matthieu Vessiere
Habitué
Messages : 574
Enregistré le : sam. juin 15, 2013 12:28
Localisation : La Ciotat (Bouches-du-Rhône)

Message par Matthieu Vessiere »

Dans ce cas le problème c'est le bruit. Je n'aurais jamais un résultat équivalent sur ma voie lactée avec une pose unique comme je le disais plus haut à Chris.

Toi qui semble savoir le faire, pour un novice sur toshop c'est vraiment compliqué de calquer un décor sur un champ étoilé ou la méthode est relativement simple et un tuto pourrait me suffire sans maitriser le reste du programme ?
Je précise que j'ai essayé dans le passé de me mettre à Photoshop 2 fois pour bricoler des images style signatures de forum etc... et j'ai jeté l'éponge 2 fois. C'est vraiment imbuvable quand tu connais pas (un peu comme IRIS d'ailleurs, j'ai eu le plaisir de faire sa connaissance :lol:)

Mais en fait en sachant ça (et oui c'est un nouvel épisode, après "il était une fois l'orage" avec toi en 2013, épisode 2 "Matthieu découvre la vie" :lol:) ça veut dire que les magnifiques photos qu'on voit sur google, si ça se trouve le type s'est foutu au sommet du mont blanc pour faire son ciel et il a collé une brouette dans son jardin en Amazonie pour faire le 1er plan ? (j'extrapole un chouilla évidemment mais tu comprends ce que je veux dire). Rien ne prouve que le décor a été photographié au même endroit que le ciel ?

Edit : Troll time => OMG !!! ça veut dire que le père noel n'existe pas en fait ??? :cry:
Nikon D610, Nikon 35mm f/2.8, 50mm f/1.8 et 85mm f/1.8, Samyang 14mm f/2.8
ImageImage

Avatar du membre
Sébastien Fraud
Habitué
Messages : 393
Enregistré le : dim. mai 22, 2011 22:25
Localisation : Montpellier
Contact :

Message par Sébastien Fraud »

Je te réponds par MP pour ne pas polluer le topic.

Avatar du membre
Matthieu Vessiere
Habitué
Messages : 574
Enregistré le : sam. juin 15, 2013 12:28
Localisation : La Ciotat (Bouches-du-Rhône)

Message par Matthieu Vessiere »

Ok, merci ;)
Nikon D610, Nikon 35mm f/2.8, 50mm f/1.8 et 85mm f/1.8, Samyang 14mm f/2.8
ImageImage

Avatar du membre
Matthieu Vessiere
Habitué
Messages : 574
Enregistré le : sam. juin 15, 2013 12:28
Localisation : La Ciotat (Bouches-du-Rhône)

Message par Matthieu Vessiere »

Chris, j'ai fait comme tu m'as dit en ne sélectionnant que la partie mobile des photos, et j'ai utilisé la méthode de Seb pour aligner. en effet ça a marché, par contre j'ai toujours le centre qui est parfait, et autour les étoiles partent progressivement en filé vers l'extérieur. Je me demande si il ne serait pas plus judicieux de corriger la distortion sous LR avant d'empiler les photos pour éviter ce phénomène.
Nikon D610, Nikon 35mm f/2.8, 50mm f/1.8 et 85mm f/1.8, Samyang 14mm f/2.8
ImageImage

Répondre