Quel est l'orage qui vous a le plus marqué ?

Partage d'informations, bon plans, projets communautaires, liens utiles...
Michel Gosselin
Habitué
Messages : 148
Enregistré le : ven. janv. 01, 2010 20:00
Localisation : Iles de France

Quel est l'orage qui vous a le plus marqué ?

Message par Michel Gosselin »

Bonsoir voilà une petite question ,sur la quelle j'espère avoir quelques réponses ,voir même un petit récit de souvenirs de vos chasses :

qu'elle est l'orage qui vous a le plus marqué ou même fait peur ,dans votre carrière de chasseur d'orage ?

exprimez vous , sur la question en détaillant bien sur la situation météo ,le type d'environnement ,les conditions ressentis , ainsi que votre ressenti justement sur le fait d'être face à des phénomènes météorologique violents potentiellements destructeurs !
précisez bien aussi la nature du phénomène ,et si possible précisez une date ,ou 1 jours ou l'année ,ou vous avez vécu ce moment .

cordialement

stormy-91

Avatar du membre
JC Ouvrard
Ancien
Messages : 1805
Enregistré le : ven. mai 15, 2009 22:42
Localisation : Frotey les Vesoul ( 70 )
Contact :

Message par JC Ouvrard »

Salut,

perso ma plus belle chasse date dans la nuit du 02 au 03 juillet 2009 :

http://foudre.chasseurs-orages.com/viewtopic.php?t=3043

je me suis fais surprendre en shootant une cellule qui passait au Sud de ma position : deux autres se sont alors déclaré au Nord Ouest et une à l'Ouest sans que je les attentes..... les deux dernières ont été proches de moi et je n'avais pas surveillé les images Sat..... je me suis fait surprendre, je ne savais plus ou mettre de la tête, j'ai téléphoné à Walt pour qu'il vienne m'aider à couvrir cette chasse mais il est arrivé en fin de chasse à cause de camions sur la route....

j'ai bien flippé depuis j'ai racheté un 2ème boitier pour ne plus me faire avoir.....

le temps : d'après mes souvenirs il ne faisait pas énormément lourd, pas de vent, pas de flotte.

mon ressenti : j'ai flippé au milieu des trois cellules, je manquais encore de beaucoup d'expérience point de vue organisation...... Walt m'a appris a être plus cool, plus zen, anticiper, tout en respecteant les règles de sécurité.

j'oubliais un point important : les trois cellules ne sont pas passé sur ma position elles l'ont contourné par le Sud pour remonter ensuite par le Sud Est ......

JC
" Tu as beau avoir le dernier Matos dernier Cri, si tu ne sais pas ressentir, montrer, les émotions, les sentiments : alors tu ne feras pas de belle photo....." : ce jour j'ai compris...

Mon book photo : http://www.jcouvrard.book.fr

Nicolas Baluteau
Ancien
Messages : 1499
Enregistré le : sam. avr. 21, 2007 18:43

Message par Nicolas Baluteau »

- Souvenir atroce (ou merveilleux c'est comme vous voulez) : le jour où une tornade F1 (puissante, à la limite de la F2) a frôlé la maison de mon enfance en me faisant vivre quelques minutes d'un enfer assourdissant. Les dégâts assez légers (cheminée et quelques tuiles arrachées, poubelles et autres objets emportés, vitre arrières cassées et portail démoli je crois) sont probablement dus au fait que cette tornade nous a frôlés en tangente.
J'ai vu son pied tourbillonnant et sombre qui engloutissait tout le paysage à proximité de nous au moment où elle commençait à s'éloigner (elle faisait à peu près 50 m de largeur à la base et s'élargissait bien plus en hauteur). Les sentiments qu'on éprouve à ces moments-là sont absolument impossibles à rendre.
Même si c'est pas un souvenir de chasse, c'est de loin mon souvenir le plus marquant, responsable de cauchemars récurrents pendant des dizaines d'années.

Sinon j'ai aussi, entre autres, deux mémorables souvenirs de chasse avec Michel, Remy, Enzo et d'autres amis dans le 71 vers Autun, et en Espagne : à chaque fois une supercellule ou supposée telle, avec mémorable front de rafales dans la région d'Autun, et début d'inondation impressionnant dans un village espagnol.
Ancien pseudo Nico17/69

Avatar du membre
Benoit Tibaud
Ancien
Messages : 2650
Enregistré le : mer. janv. 03, 2007 12:07
Localisation : Périgueux (Biras - 24)

Message par Benoit Tibaud »

Pour ma part, j'ai connu beaucoup d'orages qui mériterait d'être dans mon TOP5 "fichtre non de diouuu !!!", mais récemment celui qui m'a foutu le plus les boules, c'est bien celui-ci :
http://foudre.chasseurs-orages.com/view ... sc&start=0

C'est un des rares qui m'a fait autant douter sur la situation dans laquelle je me trouvais ! :roll: Voilou ! :wink:
Image
-------------------------------------------------------
Pentax K5II/ Samyang f2.8 - 14mm / Tamron f2.8 - 17-50mm

Nicolas Baluteau
Ancien
Messages : 1499
Enregistré le : sam. avr. 21, 2007 18:43

Message par Nicolas Baluteau »

Lol Benoît, tes onomatopées "pong, pang, pong" pour décrire la grêle me rappellent la façon dont Dean Gill nous racontait en novembre dernier ses démêlés avec la grêle sous les orages américains.

Bon pour toi seule la carosserie a morflé c'est déjà ça. Mais ça montre bien qu'en France aussi, un chasseur régulier et aventureux a intérêt à avoir une bonne assurance.
Ancien pseudo Nico17/69

Avatar du membre
Cyril Dubos
Habitué
Messages : 348
Enregistré le : mar. oct. 05, 2010 08:37
Localisation : Haveluy (Nord)

Message par Cyril Dubos »

Pour moi, ça c'est passé en juillet 2003, si je me souviens bien. La date ne m'a pas marqué, l'orage de ce jour là, oui...

A l'époque, j'étais en vacances dans un camping à Sanguinet, en dessous du bassin d'Arcachon. Mon père avait un petit bateau avec un petit moteur (4 ou 5 chevaux), ce qui était sympa pour aller voguer sur le grand lac à proximité. Très sympa aussi, quand on a 18 ans, pour emmener des filles se promener :lol: :wink: .

Cette après-midi là, c'est 3 copines de vacances que j'emmène 8) . On embarque dans le bateau, et c'est parti. J'avais bien remarqué avant de partir quelques nuages qui se profilait à l'ouest, mais je n'y avais pas plus prêté attention. Mais après 15 min de navigation, j'aperçois un énorme arcus qui arrive sur nous à une vitesse folle.

Je m'aperçois qu'il est trop tard pour revenir dans un endroit abrité, alors je cherche à rejoindre le bord le plus proche. Mais d'un coup le vent se lève, et très rapidement de grosses vagues font leur apparition. Le petit moteur, ne suffit plus pour maitriser le bateau, les creux font au moins un mètre, le bateau menace de chavirer à tout instant! Les filles sont terrorisées, moi, j'essaie de faire bonne figure, histoire d'éviter la panique, mais je n'en mène pas large...

Heureusement, j'arrive à rejoindre une zone de hauts fonds où les vagues sont moins hautes, et surtout, il ya une bouée d'amarrage, où j'attache le bateau par l'avant, afin de rester bien en face du vent. Il n'y a plus qu'à attendre que ça se calme. Mais ça ne se calme pas, le vent souffle toujours autant, et même de plus en plus fort, et je m'aperçois avec stupeur qu'on dérive...

Je repars à l'avant, le bateau est toujours attaché, alors je me mets à l'eau avec masque et tuba, et je m'aperçois que le lest attaché à la bouée n'est presque plus en contact avec le fond!!! L'aspiration (et donc la dépression) crée par l'orage fait monter le niveau de l'eau, et, la chaine entre le lest et la bouée n'étant plus assez longue, la bouée soulevait le lest... Heureusement, la bouée est rattachée à la chaine par une corde, et quelques immersions après, le problème est résolu.

Je remonte sur le bateau, et là, je vois un rideau d'un blanc bleuâtre qui nous arrive dessus : la grêle...
Une des filles est déjà frigorifiée, la température a beaucoup chuté. Et pour ne rien arranger, la foudre commence à tomber un peu partout, et les impacts se rapprochent.
Que faire??? La côte est à 400 ou 500 m, trop dangereux d'y aller en bateau, trop long pour y aller à la nage ou à pieds (il y a 2 m d'eau sur ces hauts fonds).
Faut-il se mettre à l'eau, faut-il rester dans le bateau? Je n'en savais trop rien, il me semblait que dans tous les cas, on était mal, voire condamnés...

J'ai regroupé tout le monde au plus près de la visière du petit hors-bord, les jambes sous la zone recouverte à l'avant, et les serviettes au dessus.
Les minutes qui ont passées à ce moment étaient longues comme des heures, les flashes se succédaient, le tonnerre était continu...

Et puis ça c'est calmé doucement, dès que j'ai pu, j'ai détaché le bateau, et on est reparti vers le bord. On a récupéré un véliplanchiste qui s'était lui aussi fait surprendre, il était presque en état de choc.
Mon père, qui avait suivi l'épisode du bord était content de nous retrouver sains et saufs.

On a eu énormément de chance de ne pas servir de précurseur à un traceur, on était la seule proéminence sur ce lac à 500 m à la ronde.
Je n'ai jamais montré que j'étais dépassé par les éléments, mais pourtant j'ai eu cette sensation de fin du monde, que nous allions tous mourir, et pendant ces longues minutes sous la grêle et les éclairs, je m'en suis beaucoup voulu de ne pas avoir anticipé davantage. Tout content d'emmener ces trois filles, j'ai refusé de voir le danger arriver, alors que j'avais déjà vécu une situation quasi similaire 1 ou 2 ans avant.

La deuxième et dernière fois où j'ai eu cette sensation de fin du monde, c'était lors de la tempête de décembre 1999, où, après avoir "profité" des premiers coups de vent avec un copain sur un parking de grande surface, nous nous sommes abrité derrière un "Feu Vert" voyant les choses se dégrader, dont les parois en tôles vibraient littéralement sous les assauts du vent, pendant qu'un grand chêne à proximité hurlait terriblement, et que tout était emporté alentours... Enfin, il y aurait de quoi faire un autre récit....
On rêve trop souvent les yeux fermés, il faut plutôt rêver les yeux ouverts.
Image

Avatar du membre
Will H71
Modérateur
Messages : 6077
Enregistré le : mar. mai 27, 2008 17:17
Localisation : Tournus (71)
Contact :

Message par Will H71 »

Eh bien, on peut dire que cette expérience a dû être bien flippante ! :shock:


En ce qui me concerne, les orages qui se sont succédés sur Tournus le 30 juillet 2008 restent gravés dans ma mémoire.
Les cellules n'étaient pas très étendues sur les radars mais étaient par contre d'une puissance folle.
Plus les orages se succédaient, plus ils devenaient puissants... Un vrai cataclysme...

http://foudre.chasseurs-orages.com/view ... 2189#22189


Sans oublier évidemment aussi le 13 juillet 2009, quand on s'est cru aux USA avec une supercellule mésocyclonique juste devant nous...

http://foudre.chasseurs-orages.com/view ... ht=tournus
http://foudre.chasseurs-orages.com/view ... ht=tournus

Nicolas Baluteau
Ancien
Messages : 1499
Enregistré le : sam. avr. 21, 2007 18:43

Message par Nicolas Baluteau »

Davantage que mon souvenir de tornade que beaucoup connaissent déjà et qui n'est pas un souvenir de chasseur, je me souviens d'une anecdote savoureuse, pour pas dire magique... et surtout cette fois-ci indissociable de la chasse. ça sera davantage dans le sujet :

Cette virée dans le 71 avec mes camarades cités plus haut, dans la région d'Autun, m'a en effet donné l'occasion de vivre en direct la naissance d'un très gros orage.
Toute la journée l'évènement prévu par MF semblait ne jamais vouloir venir, les cumulus poussaient mollement pour s'affaisser aussitôt et seuls les nuages d'altitude très étirés, révélateurs d'une grande dynamique, et la chaleur étouffante trahissaient l'imminence de l'orage. On en arrivait même à se demander si on n'allait pas rebrousser chemin,...
Et là, tout à coup dans ce champ, ces mêmes cumulus ont brusquement gonflés, explosé au ralenti, bouillonnants même à l'oeil nu ! 15-20 minutes plus tard, on était face à une cellule impressionnante, très probable supercellule dont l'enclume géante se recourbait en un élégant ourlet. Incroyable de force et de rapidité !
J'ai trouvé vraiment magique ce ressenti quasi physique de l'instant zéro, où à partir de rien ou presque, tout à coup tous les indices se combinent et font prendre la mayonnaise, sonnant le départ du développement de l'orage.

Inutile de préciser que la suite a été largement à la hauteur : puissant front de rafales à 110 km/h, enclumes géantes, festival d'illuminations le soir... En fait ce sont plusieurs cellules qui se sont déclarées cette soirée-là, et une tornade a été recensée non loin. Pas le temps de détailler ce soir.
Ancien pseudo Nico17/69

Avatar du membre
Will H71
Modérateur
Messages : 6077
Enregistré le : mar. mai 27, 2008 17:17
Localisation : Tournus (71)
Contact :

Message par Will H71 »

C'était quand ?

Nicolas Baluteau
Ancien
Messages : 1499
Enregistré le : sam. avr. 21, 2007 18:43

Message par Nicolas Baluteau »

Oups désolé, c'était le 14 août et la nuit du 15 août 2007, dans la région d'Autun (71).

Récits et photos par ici : http://forums.infoclimat.fr/topic/22079 ... dautun-71/
D'abord mon propre reportage, auquel s'ajoutent les photos de PierroFFX et, sur les pages suivantes, les vidéos particulièrement décoiffantes de Baptiste66... Me rappelais plus que ce topic avait eu un tel succès.
Faut dire qu'on s'était payé un de ces fronts de rafales... :shock: Le blanc opaque dans lequel on était plongés, réfugiés dans nos voitures arrêtées (on ne voyait même plus nos essuie-glaces par moment !) m'a fait comprendre que cette dernière description n'est pas forcément la signature du passage d'une tornade : un front de rafales en est tout à fait capable, on l'a vu ce jour-là.

Or, c'est justement cette violence du déchaînement de ces orages et leurs conséquences sur le paysage qui rendent d'autant plus irréel le point de bascule où tout cela commence, à partir de rien ou presque. A ceux d'entre vous qui n'ont pas encore vécu ce moment si particulier où l'on se retrouve invité VIP au berceau même de l'orage, je vous le souhaite vraiment.
Je précise aussi que vivre ce point de bascule n'était pas pour nous le fait du hasard. C'est grâce à Michel qui par son flair et son sens de la prévision orageuse nous a amenés à l'avance, là où il savait que ça allait péter.
Modifié en dernier par Nicolas Baluteau le jeu. janv. 13, 2011 11:52, modifié 1 fois.
Ancien pseudo Nico17/69

Avatar du membre
Benoit Tibaud
Ancien
Messages : 2650
Enregistré le : mer. janv. 03, 2007 12:07
Localisation : Périgueux (Biras - 24)

Message par Benoit Tibaud »

Je viens de lire le reportage sur IC Nico, le photos du front de rafales sont impressionnantes et les vidéos donnent le ton :lol:

Merci pour le partage, ca fait plaisir :D
Image
-------------------------------------------------------
Pentax K5II/ Samyang f2.8 - 14mm / Tamron f2.8 - 17-50mm

Nicolas Baluteau
Ancien
Messages : 1499
Enregistré le : sam. avr. 21, 2007 18:43

Message par Nicolas Baluteau »

De rien c'est gratuit. ;)

De mon côté, en remontant un peu le topic je viens de lire le palpitant récit de Cyril Dubos.
Pour la date y a toutes les chances que ce soit le 15 ou le 16 juillet : ces deux journées en effet, d'énormes systèmes orageux ont sévi dans le golfe, provoquant des catastrophes sur les littoraux : fronts de rafales très puissants responsables de plusieurs RCN rien qu'en Charente maritime, fermetures innombrables de campings et autres centres, arbres tombés, toits arrachés ou effondrés... C'est probablement à cette date aussi que Benoît a vu se former une tornade dans son jardin (toiture du voisin soulevée à 1 m de hauteur).
Autant dire, Cyril, que tu as trouvé à qui parler ce jour-là !
Ancien pseudo Nico17/69

Kévin Petit
Habitué
Messages : 127
Enregistré le : lun. janv. 04, 2010 18:05
Localisation : Marcheprime (33)

Message par Kévin Petit »

Enorme Nico, j'adore l'histérie dans la bagnole, ce devait être flippant!!
J'aime aussi les commentaires dans les premières vidéos :lol:
A la la les orages me tardent déjà!!

edit : il n'y aurait pas une tornade dans le front de rafales dans l'une des photos???
Avant c'était Kev...

Maxime Daviron

Message par Maxime Daviron »

Ah l'orage le plus marquant ... Y'a un paquet de dates qui me viennent à l'esprit.

Néanmoins un orage assurément très impressionant fut le MCC du 6 au 7 août 2008 ... Une sacrée bête, j'avais monté un petit dossier dessus d'ailleurs si ça intéresse. La nuit avec des flashs incessant et un vent à plus de 120km/h, des foudroiement toutes les 5 secondes, des structures louches, de la grêle et pluie ... Et durable. Le coin était assez ravagé le lendemain ...

Je me souviens aussi du 25 mars 2010 avec Bat, une cellule active en continue aussi et une grêle conséquente (entre 1 et 3cm). On avait peur pour le pare brise :lol:

Il y a aussi des ambiances démentielles, des orages surprenants (genre le 11 juin 2010), des manifestations électriques ou nuageuses monstrueuses (nuage mur rotatif du 8 juin 2008, foudre proche hyper ramifiée le 21 juillet 2010, ou impact à 400m filmé le 8 juin 2009 après une SC sur Périgueux et une grêle de 4cm).

Il y a de quoi faire ! Chaque orage est unique :wink:

Avatar du membre
Florian L
Ancien
Messages : 1316
Enregistré le : ven. juin 11, 2010 20:04
Localisation : Loire-Atlantique (44)
Contact :

Message par Florian L »

Kévin Petit a écrit : edit : il n'y aurait pas une tornade dans le front de rafales dans l'une des photos???
Je me posais la même question... sur cette photo en bas à droite, ça ressemble à un funnel !

Image

Répondre