Marais barométrique du 05 au 09 mai - Languedoc

Récits de chasses, photos et vidéos.
Les jolis textes et belles images sont appréciés.
Répondre
Avatar du membre
Tristan Bergen
Modérateur
Messages : 181
Enregistré le : mer. sept. 01, 2010 21:56
Localisation : Grasse (06)
Contact :

Marais barométrique du 05 au 09 mai - Languedoc

Message par Tristan Bergen »

Une belle situation instable s'est présentée sur une bonne moitié sud de la France la semaine dernière, l'occasion d’enchaîner les chasses, pas toujours faciles mais les résultats sont présents !
On commence donc par le samedi 05 mai, premier jour d'instabilité, encore un peu faible, mais des orages devraient se former vers PACA et le Rhône.
Je pars vers le Vaucluse en début d'après-midi, des orages se forment mais plus vers le Lubéron, un poil trop au sud pour moi, sachant que l'instabilité devrait progressivement se décaler vers le Gard en fin d'aprem je décide d'attendre, le ciel étant prometteur à l'est d'Uzès.
Après un peu d'attente le ciel devient instable et la pluie commence à tomber sur ma position. Une cellule semble exploser au radar. Effectivement le temps de se replacer je me retrouve devant ça :
1/
Image

Le tonnerre est bien présent mais la foudre absente, seulement des inters. La joie des marais barométriques, des cellules qui mettent 1heure à se former, 5min à exploser et qui lâchent toutes leur précipitation en 10min, le tout sans foudre.
L'ambiance reste néanmoins sympathique. Quelques inters alors que l'orage s'essouffle quelques minutes plus tard:
2/
Image

C'est mitigé pour ce premier jour de chasse mais c'est justement le premier, les prochains jours s’annoncent encore plus intéressants.

Le lendemain c'est dimanche, on peut donc toujours chasser ! Le risque semble plus important dans la journée sur l'Aveyron avant de progressivement se décaler vers le Nord de l'Hérault et les Causses en soirée. Je pars donc me placer en début d'après-midi dans l'Aveyron alors que des cellules donnent déjà de l'orage sur le plateau du Larzac.
Arrivé là bas les précédents orages déclinent peu à peu mais l'ambiance est belle.
Je décide de me placer près du Viaduc de Millau par la suite alors que de forts orages se forment juste au nord de celui-ci et plus à l'est, je serai rejoins par Christian (un chasseur Montpellierain) quelques minutes plus tard alors qu'une cellule est présente juste à notre nord-est.
Et comme d'habitude pas de foudre mais pas mal de tonnerre, alors qu'un peu plus à l'ouest de belles explosions convectives ont lieu, perçant les altocumulus :
3/
Image

La cellule vient se placer PILE au bon endroit pour de la foudre sur le viaduc mais il n'en fut rien ( désespérant..), l'ambiance reste néanmoins bien plaisante.
4/
Image

L’instabilité semble peu à peu se décaler plus vers l'Hérault et les dernières actualisations sont bonnes pour le secteur du Caylar, je pars donc me placer plus au sud.
Tout cela à du mal à exploser vraiment, pourtant plus à l'ouest une cellule semble se mettre en place peu à peu, et finira par exploser une heure plus tard :
5/
Image

La convection est d'ailleurs bien puissante à l'est et tout cela se rapproche inexorablement, pas besoin de bouger.
Bientôt des flashs se font voir, et, enfin de la foudre !
6/
Image


Un puissant positif sort de l'avant de l'orage et ébranle la région, il passe encore entre les prises, mais ça va bien finir par le faire. En effet quelques minutes plus tard alors que Christian m'a rejoins :
7/
Image

La structure est bien plaisante !
8/
Image

Progressivement la cellule se rapproche si bien que la pluie commence à tomber. Il semble que celle-ci se réactive sur sa partie sud avant d'aborder Lodève (qui ramasse toujours autant cette année). Il faut donc redescendre pour se placer à l'avant. Un peu cours dans le timing, on l'observera simplement s'éloigner près des rives du lac Salagou :
9/
Image


Nouvelle journée orageuse prévue en ce lundi . Seul problème je suis au boulot jusqu'à 17h30 je vais donc rater une bonne partie de la journée orageuse.
En sortant du travail les orages ont déjà bien concerné l'arrière pays et semble se décaler sur Montpellier tout en se réactivant sensiblement. Le temps de repasser à l'avant et n'observer que des flashs je me ferai manger par les cellules et ne pourrait obtenir que ce petit impact à l'arrière des cellules :
10/
Image

Chasse en demi-teinte donc mais rien de grave, le lendemain devrait être encore plus orageux et c'est férié !


Encore de l'orage de prévu aujourd'hui donc et les prévisions sont plus faciles que les jours précédents avec un risque plutôt bien cerné par les modèles entre le Nord-Est Hérault et l'Ouest Gard.
Je pars donc me placer en fin de matinée près du Pic Saint-Loup alors que la convection a déjà bien commencé.
Seul problème celle-ci n'arrive pas vraiment à concrétiser et des cellules descendent des Cévennes vers le bassin Alésien.
N'ayant pas envie de rater quoi que ce soit aujourd'hui je décide de me placer sur leur trajectoire et me positionne donc vers Saint-Christol-Les-Alès.
Les orages sont bien là et la convection est puissante dés les premiers reliefs, aucun doute je vais y avoir droit :
11/
Image

On peut déjà remarquer une belle structure au-dessus des collines que je n'avais pas vu au premier abord tellement les contrastes étaient forts. Le tonnerre est continu et la convection explose à mon Ouest immédiat.
Je suis rejoins par Christian, encore une fois totalement par hasard même si on s'était tenu au courant de notre zone de chasse. Les trépieds sont posés, les contrastes deviennent meilleurs et une belle structure se dévoile.
12/
Image

Une rotation générale de l'orage est visible, une belle petite supercellule est présente devant nous, ce qui n'est pas présent par contre c'est la foudre, à part quelques positifs sortant à l'avant du méso mais le plus souvent trop rapides pour se laisser capturer. La structure est néanmoins plus que plaisante et un impact se laisse finalement capturer :
14/
Image

Et la cellule continue son chemin vers le sud, le nuage mur devient de plus en plus prononcé :
15/
Image

La cellule évolue maintenant vite et une nouvelle se forme plus au sud, elle ne va pas tarder à mourir mais la structure devient vraiment agressive :
16/
Image

Un gros positif tombera à environ 1km juste devant mais trop rapide pour se laisser capturer, la photo aurait été parfaite..
Progressivement la pluie prend le dessus et la structure se désagrège, il est temps de se placer plus au sud pour la nouvelle cellule.
Arrivé près de Lédignan des coups de foudre se font voir de temps en temps à l'arrière, n'étant pas sur d'avoir le temps de repasser devant je m'arrête au bord de la route pour capturer un peu d'électricité :
17/
Image

La dernière manifestation électrique visible de la journée alors que l'orage s'éloigne vers Nîmes :
18/
Image

Une bien bonne chasse pour finir la série même si la foudre vient toujours à manquer, la faute surement à des orages pas assez structurés (ou trop structurés comme ce 08 mai), l'instabilité devrait maintenant faiblir et se décaler vers PACA.
Mais finalement non, ce n'est pas fini ! Un nouveau risque orageux vient d'apparâitre sur les modèles pour le lendemain sur le Gard principalement. De plus celui-ci devrait correspondre avec la sortie du boulot.


Les premières cellules prennent sur le sud du 30 vers 15h00, peu actives cependant, mais prometteuses pour la suite de la journée.
Je sors du boulot vers 17h00 pour aller me placer à la frontière Gard/Hérault en limite des orages, toujours présents au même endroit. J'hésite à partir sur Nîmes mais vu les conditions de circulation sur l'autoroute (sortie des bureaux + orages de grêle = gros bouchons ) renonce et préfère me placer dans l'arrière-pays.
Arrivé à Réstinclières l'ambiance est sympathique avec des cellules en formation à mon Est immédiat :
19/
Image

Le tout s'organise progressivement et bientôt une cellule prend juste devant moi, les contrastes sont forts :
20/
Image

La foudre ne tarde pas à sortir dans cette masse noire :
21/
Image

Le rideau devant moi se renforce et j'espère un coup de foudre bien visible, ça ne tardera pas :
22/
Image

Puis un encore plus lumineux, enfin de la foudre ! Le premier plan est un peu bouché mais j'aime bien le rendu :
23/
Image

La cellule se décale progressivement, je change de point de vue, l'ensemble de l'orage est visible. J'espère un coup de foudre puissant à l'arrière qui n'arrivera pas, néanmoins de beaux inters se font voir :
24/
Image

Cette cellule finit par mourir sur le littoral où elle sera interceptée par d'autres chasseurs. Pendant ce temps là ça continue de se former toujours au même endroit sur le bassin Alésien et l'Est de Nîmes. N'étant pas très loin et le jour commençant à décliner je décide de m'y rendre espérant pourquoi pas un peu de nocturne.
Après 20min de route les couleurs deviennent magnifique, quelques flashs se font voir dans les cellules présentes au sud d'Alès, je m'arrête finalement vers Lédignan.
25/
Image

De nouvelles cellules se forment pile au-dessus de moi, l'ambiance est magique avec de belles couleurs, la foudre, bien que peu présente peu tomber vraiment proche, ça ne manquera pas :
26/
Image

Ou comment bien finir 6 jours de chasse d'affilé avec un manque de foudre récurrent sur un triple impact ramifié au coucher du soleil ! L'instabilité se tassera par la suite, jusqu'au prochain épisode de ce début d'année définitivement exceptionnel niveau orages !
Nikon D610, Nikon D7200
Facebook - Site internet - Instagram

Avatar du membre
Will H71
Modérateur
Messages : 6075
Enregistré le : mar. mai 27, 2008 17:17
Localisation : Tournus (71)
Contact :

Message par Will H71 »

Merci pour le partage !
La dernière série sort évidemment du lot et j'ai l’impression de voir certaines chasses faites par ici sur la période, avec cette situation de marais barométrique...

Florent Pin
Habitué
Messages : 66
Enregistré le : ven. juil. 31, 2015 19:31
Localisation : Orléans

Message par Florent Pin »

La dernière est superbe en effet ! tous les ingrédients sont réunis.

Belle série

Répondre