Aide à la conception de votre propre prévision orageuse

Bulletins de prévisions, discussions et analyses sur les situations orageuses à venir.
Avatar du membre
Cédric Champin
Ancien
Messages : 533
Enregistré le : sam. juil. 28, 2007 07:11
Localisation : Flers 61

Message par Cédric Champin »

Merci Mickaël. :wink:

Et t'inquiète pour la Journée de Jeudi, beaucoup de monde se sont plantés, même les professionnels. Et en ce qui concerne les orages sur la Basse et Haute Normandie, GFS ne les a vue que Jeudi au dernier Run alors que WRF lui les avait vu le jour d'avant. En plus, il n'y aurait pas eu les averses de pluie en début d'après midi, je pense que la mayonnaise n'aurait pas prise. Pas facile du tout de faire les prévisions :?
@ plus

Boitier: Nikon D700
Objectifs: Nikkor 24-70mm f2,8 ; Nikkor 80-200mm f2,8
Accessoires: Rotule ball Manfrotto/ Trépied Benro

Maxime Daviron

Message par Maxime Daviron »

Je confirme, jeudi flop interplanétaire :lol:

Avatar du membre
Jean-matthieu Garot
Habitué
Messages : 331
Enregistré le : sam. mai 29, 2010 13:44
Localisation : Cosne Cours sur Loire (58)
Contact :

Message par Jean-matthieu Garot »

Bonsoir .

Je suis très en retard :s ,Bravo Mickaël pour ce tutoriel des prévisions orageuses,je suis entrain d'étudier ce dossier avec une grande attention .

Bonne soirée.

Avatar du membre
Mickaël Cayla
Ancien
Messages : 3901
Enregistré le : jeu. juil. 06, 2006 12:47
Localisation : Sjælland - DENMARK

Message par Mickaël Cayla »

Merci Jean-Matthieu :)
Tu peux laisser tomber la lecture de cette version. C'est un peu décousu...
Ce tuto a été remis à neuf, encore deux trois problèmes de mise en page et d'explications confuses, mais j'ai confiance en sa très prochaine mise en ligne :D

Bye,
mick

Avatar du membre
Jean-matthieu Garot
Habitué
Messages : 331
Enregistré le : sam. mai 29, 2010 13:44
Localisation : Cosne Cours sur Loire (58)
Contact :

Message par Jean-matthieu Garot »

Bonsoir mick,
très bien alors je laisse tombé ce tuto et attend avec impatiente la mise en ligne du nouveau.

Bonne soirée.

Avatar du membre
Jonathan Lamarche
Ancien
Messages : 2231
Enregistré le : dim. juin 25, 2006 11:30
Localisation : Clermont-Ferrand (63)
Contact :

Message par Jonathan Lamarche »

Même s'il n'est plus mis à jour, encore un grand merci pour ce tuto, j'y retourne encore ! J'ai une petite question, relative à ce que tu as écrit sur l'anomalie de tropopause. Tout le monde a le droit d'y répondre :mrgreen: Je ne savais pas trop où la poser, j'ai vu ce tuto, j'en profite.
5) L’anomalie de tropopause…


C’est un facteur important aussi sur le déclenchement des orages, il détermine une zone dynamique. Si la valeur est en haut de l’échelle (vers le rouge), on se trouvera dans une zone avec un dynamisme peu favorable à la formation d'orages mais qui semble ne pas les perturber si ceux-ci sont déjà formés. Certains orages puissants peuvent se former dans de telles situations mais en général, les grosses valeurs empêchent les développements convectifs.
Lorsque la valeur est en bas de l’échelle (vers le bleu), on se trouve sous une dépression d'altitude (au moins), il se produit alors d'intenses ascendances à l'avant. Cette situation est donc favorable au déclenchement de gros temps et d'orages.

Les valeurs standard sont autour de 1100 - 1200 Dam soit 11.000m et 12.000m. Lorsque l'on s'écarte de ces valeurs, on parle d'anomalie de tropopause.
Lorsque l'on a une anomalie de tropopause, est-ce que cela va influer sur la hauteur maximale d'un CB (environ 12 000m sous nos contrées) ? Et si oui, dans quel sens ?

Je suppose que pour une valeur de 900 Dam, on aura un CB dont le sommet stagnera au maximum à 9 000m ?

Avatar du membre
Mickaël Cayla
Ancien
Messages : 3901
Enregistré le : jeu. juil. 06, 2006 12:47
Localisation : Sjælland - DENMARK

Message par Mickaël Cayla »

Voila une question qui est complètement passee a l'oubliette !

La reponse est rapide Jo : Non

Non car les cartes de PVU correspondent a l'altitude de la troposphere dynamique. Celle-ci doit correspondre a la tropopause, mais ce n'est pas toujours le cas, notamment lors d'un fort dynamisme. Pour déterminer la hauteur max du CB, le mieux est de faire ça a l'aide du radiosondage, de façon simple en trouvant la hauteur de la tropopause thermiquement, ou alors de façon un peu plus complexe en analysant le radiosondage comme explique dans la partie dédiée.

:wink:

Thibaud Talon
Habitué
Messages : 146
Enregistré le : dim. juin 19, 2011 16:14
Localisation : Marseille
Contact :

Message par Thibaud Talon »

Petite question n'ayant pas une connaissance aussi poussé en météorologie je me suis limité pour le moment à faire un logiciel basé sur l'indice de George. Quel est la fiabilité et la pertinence de cet indice?
Image

Avatar du membre
Mickaël Cayla
Ancien
Messages : 3901
Enregistré le : jeu. juil. 06, 2006 12:47
Localisation : Sjælland - DENMARK

Message par Mickaël Cayla »

Salut Thibaud,
Je n'utilise pas régulièrement le K-index, c'est pour moi un indice comme tant d'autre.
Il a donne une indication sur le potentiel orageux d'une masse d'air en prenant en compte l'instabilité et l'humidité. Il permet d'avoir une idée de la réceptivité de la masse d'air à un risque orageux (isolés à potentiel plus généralisés) mais pas vraiment de leur risque d’occurrence (différents forçages à prendre en compte) et de leur intensité potentielle (CAPE et cisaillements notamment).
Mais c'est vrai qu'il est intéressant lorsque l'on considère un risque global où il donne la pleine mesure de sa justesse. A plus petite échelle (même département !) il te met souvent dedans. :?
Après comme beaucoup d'indices il a ses failles, notamment dans le cas de masses d'air plus froides où T850 - T500hPA doit être plus fort pour donner lieu à un potentiel orageux ;)

Tu arrive à sortir des risques orageux bien phasés uniquement avec cet indice ?

Aussi pourrait-tu nous en dire plus sur ton logiciel
:P ?

Thibaud Talon
Habitué
Messages : 146
Enregistré le : dim. juin 19, 2011 16:14
Localisation : Marseille
Contact :

Message par Thibaud Talon »

J'ai développé une version béta mais l'ayant finalement peu souvent testé je ne saurais dire la pertinence des résultats, ils m'ont cependant semblé assez cohérents.

Il reste pur l'instant assez simple il suffit juste de saisir les température à 500, 700 et 850 hpa ainsi que l'humidité à 700 et 850hpa. J'ai mis un bouton pour ouvrir la carte sur météociel permettant d'avoir ces valeurs.

Je n'ai pour l'instant plus de site mais si tu le souhaite je peux te l'envoyer par mail ou via un cloud.
Image

CORSE_JLR
Nouveau membre
Messages : 4
Enregistré le : mar. déc. 29, 2020 18:59
Localisation : Ota (20150)

Re: Aide à la conception de votre propre prévision orageuse

Message par CORSE_JLR »

Bonjour à toutes et tous,

Je trouve le traité très intéressant et somme d'informations parfois très techniques et donc aussi parfois difficiles à assimiler.

De mon côté j'utilise le très connu logiciel ZYGRIB avec ses chargements de données. Il est vrai que le pas de 3h est important. Alors je vais chercher des informations, concernant ma région la Corse, sur SKYRON.
Le maillage est assez serré et avec , selon le choix, un pas de 1 heure.

Pour le suivi des orages et surtout éclairs j'utilise BLITZORTUNG. Il, sauf erreur de ma part, fournit les informations de LIGHTNING MAPS.
Sur les différentes cartes on peut suivre sans problème le trajet des points d'impact, leurs fréquences ainsi que leurs âges (antériorité).
Ce réseau permet aussi pour les intéressés de se doter de station de détection. Le temps de fourniture de matériel est lent pour cause d'approvisionnement dans le monde entier.
J'ai fait la demande, en ce sens, et, pour cause de ce que je viens de dire précédemment, j'attends toujours mon matériel au bout de deux ans.
Il faut savoir prendre son mal en patience.
C'est comme la chasse aux éclairs....

A très vite avec mes premières photos.
Elles seront prises depuis la Corse sur la façade ouest dès lors que j'aurai reçu mon lightning sensor V4 et que la météo me sera favorable.

Cordialement.

Antonin Rochon
Nouveau membre
Messages : 6
Enregistré le : jeu. juin 04, 2020 16:02
Localisation : Auxerre

Re: Aide à la conception de votre propre prévision orageuse

Message par Antonin Rochon »

Bonjours à tous!

Tout d'abord je vous souhaite une belle année!

J'aurais aimé avoir votre avis sur l'image ci-jointe, non pas sur les valeurs exprimé, mais sur le faite de dégrossir une prévision orageuse future.

Pensez-vous que ces données peuvent être pertinente, et être une aide sur la lecture des cartes des modèles numériques?

Est ce que d'un seul coup d’œil, nous pouvons entrevoir quelque chose.

Celui ci est le tableau "mode haute altitude".

il existe aussi d'autres modes potentiellement intéressant a première vue.

Ce tableau est tiré du site météociel.


Bien à vous et merci pour vos réponse future!

Image
Chasseur d'orage depuis quelques années maintenant sur la région Bourgogne / Centre. Je viens d'ouvrir ma page sur Facebook: Antonin R. Photographies

Avatar du membre
Kévin Fillin
Habitué
Messages : 61
Enregistré le : mar. mai 12, 2020 14:30
Localisation : Sainte Maure de Touraine
Contact :

Re: Aide à la conception de votre propre prévision orageuse

Message par Kévin Fillin »

Antonin Rochon a écrit :
dim. janv. 10, 2021 21:02
Bonjours à tous!

Tout d'abord je vous souhaite une belle année!

J'aurais aimé avoir votre avis sur l'image ci-jointe, non pas sur les valeurs exprimé, mais sur le faite de dégrossir une prévision orageuse future.

Pensez-vous que ces données peuvent être pertinente, et être une aide sur la lecture des cartes des modèles numériques?

Est ce que d'un seul coup d’œil, nous pouvons entrevoir quelque chose.

Celui ci est le tableau "mode haute altitude".

il existe aussi d'autres modes potentiellement intéressant a première vue.

Ce tableau est tiré du site météociel.


Bien à vous et merci pour vos réponse future!

Image
Il s'agit surtout de données automatiques à certaines heures de la journée issu d'un seul et même modèle (ici WRF), pour une prévision ou une analyse ce n'est pas le plus fiable. Il faut surtout favoriser l'étude plus approfondie sur les modèles mailles fines pour établir une prévision orageuse.

Après, si ce n'est que pour survoler pour ensuite approfondir dans la lecture du modèle, pourquoi pas en effet
Mon site : https://www.newsorages.fr/
Prévisionniste, photographe chasseur d'orages

Antonin Rochon
Nouveau membre
Messages : 6
Enregistré le : jeu. juin 04, 2020 16:02
Localisation : Auxerre

Re: Aide à la conception de votre propre prévision orageuse

Message par Antonin Rochon »

Bonjour Kevin

Merci pour ta réponse.

Effectivement c'est surtout pour dégrossir un risque et non pas dire qu'il y aura des orages içi même.

J'ai pris celui de WRF car c'est celui qui était chargé (au moment de la capture d'écran),

comme j'aurais pu prendre AROME ou GFS pour l'exemple.

Les données automatiques sont elles si différentes de celle que l'on interprète sur un modèle? que ce soit WRF, AROME, GFS?
Chasseur d'orage depuis quelques années maintenant sur la région Bourgogne / Centre. Je viens d'ouvrir ma page sur Facebook: Antonin R. Photographies

Avatar du membre
Kévin Fillin
Habitué
Messages : 61
Enregistré le : mar. mai 12, 2020 14:30
Localisation : Sainte Maure de Touraine
Contact :

Re: Aide à la conception de votre propre prévision orageuse

Message par Kévin Fillin »

Antonin Rochon a écrit :
mer. janv. 13, 2021 22:49
Bonjour Kevin

Merci pour ta réponse.

Effectivement c'est surtout pour dégrossir un risque et non pas dire qu'il y aura des orages içi même.

J'ai pris celui de WRF car c'est celui qui était chargé (au moment de la capture d'écran),

comme j'aurais pu prendre AROME ou GFS pour l'exemple.

Les données automatiques sont elles si différentes de celle que l'on interprète sur un modèle? que ce soit WRF, AROME, GFS?
En soit non, c'est surtout la prévision du phénomène prévu auquel il faut éviter de se fier. Mais les données correspondent évidemment à ce que calcul le modèle sur le lieu choisi.

Après, il vaut mieux se référer à une analyse plus approfondie du modèle en lui même, ne serait-ce que pour les vents afin de détecter des lignes de convergence... ou encore les lieux les plus propices aux développements orageux.
Mon site : https://www.newsorages.fr/
Prévisionniste, photographe chasseur d'orages

Répondre