6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Récits de chasses, photos et vidéos.
Les jolis textes et belles images sont appréciés.
Avatar du membre
Eric Tarrit
Habitué
Messages : 121
Enregistré le : mar. mai 05, 2020 17:59
Localisation : Lyon
Contact :

6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Eric Tarrit »

Bonjour à tous,

Je profite de ces derniers temps de calme de début de saison (enfin j’espère :lol: ) pour revenir sur une traque de 2019. Pendant la saison j'écris peu de récit ou de manière exceptionnelle.
Alors traque c'est un grand mot, car sur cette situation je n'aurais pas bougé de plus de 1km depuis mon spot de départ. Ce qui est assez rare pour moi, j'ai l'habitude de vouloir accompagner les orages un maximum dans la mesure du possible.

Depuis ce début de saison, j'essaye d’améliorer mes prévisions en ajoutant à mon analyses des modèles "visuel", le calcul divers indices d'instabilité/orage. K, TT, VTOT, Showalter, EHI et SWEAT. (Si il y en a d'autre que je ne connais pas je compte sur vous pour me le faire savoir :-D )
Sur plusieurs situations j'ai remarqué un changement positif dans mon approche. C'est encore a tester cette année, mais j'arrive à déterminer un peu plus précisément une zone qui m’intéresse.

Sur ce coup les modèles et indices voient un bon potentiel en ligne avec un axe de convergence sur le secteur de Saint-Etienne et remontant sur le Beaujolais/Lyonnais.

Etant donné que je n'aime pas vraiment courir après les orages entre Saint-Etienne et Lyon (horrible cette autoroute). Je décide de me poster au sud du Rhône avec un peu en recul pour savoir où je vais me replacer ensuite.

17h44 - Les choses se mettent en place, une enclume masque progressivement le ciel bleu au Sud-Ouest de ma position.

1/Image

Cette cellule naît un peu plus au Sud de Saint-Etienne en Haute Loire et filent en Ardèche. J’aperçois un abaissement au loin à mon Sud mais il est trop tard, si je veux me replacer il faudra que je traverse les précipitations dans le secteur de Valence (si elle tiens jusque là). C'est beaucoup trop loin pour être tenté, je reste fixé sur ce que les modèles voyaient, beaucoup moins bas.
Cet orage finira par décroître en arrivant sur la vallée du Rhône, pas de regret.

20h15 - Dans le même temps, l'axe de convergence prévu commence enfin à montrer le bout de son nez.
Plusieurs cellules remontent le long de la vallée du Giers, des abaissements de plus en plus concret remontent sur ma position.

2/Image

21h03 - Quelques coups de foudre tombent dans une ambiance vespérale créée par un soleil sur le déclin, filtré par les rideaux de précipitations. Le ciel au dessus de ma tête est assez chaotique.

3/Image

4/Image

5/Image

Jérémy positionné un peu plus au Nord de ma position est plus proche de ces impacts.
Jérémy Begot a écrit :
ven. juil. 12, 2019 17:00

24/
Image

Boum à environ 650/700m de ma position (après mesure sur Earth).
Puis l'orage se désorganise, je le laisse filer. D'autant plus que sur mon Sud/Sud Ouest, de nouvelles cellules remontent.

21h07 - Les coups de foudre sont assez sporadique, et lointains, je tente quand même quelques photos.

6/Image

Tentative de composition avec une voiture passante... Mais seulement un inter-nuageux complète l'image.

7/Image

Tout se décale progressivement sur le Sud. La pluie s'invite et masque la majeure partie des coups de foudres.
Je profite de se temps mort pour trier un peu les photos et manger un bout.

23h01 - L'heure bleue arrive et mes yeux sont attirés par des flashs sur mon Sud Ouest. L'axe de convergence Saint-Etienne - Lyon a dévié en Ardèche. Je suis sur le face Nord des orages cette fois-ci.
La lune entre en jeu, c'est alors qu'il me prends de rêver d'extra-nuageux. C'est très limite pour avoir l'orage et la lune même à 17mm. Et d'ici quelques minute, avec l'orage qui se décale sur le sud, je ne pourrai plus avoir les deux dans le cadre.

8/Image

23h07 - Pendant que j'essaie de mettre mes rêveries en oeuvre, en jetant un coup d’œil autour de moi, je me rends compte qu'une cellule isolée dans un ciel parfaitement clair bat son plein dans mon dos.
Oui, je rêve encore d'extra-nuageux ! Et, bordel, pourquoi je n'ai pas 2 appareils ! Cet orage est en faite situé à environ 120km au nord, en Saône-et-Loire.

9/Image

Je commence alors un jonglage entre le Sud et le Nord, selon les phases les plus actives... Et évidement, j'en loupe des choses... Mais c'est très difficile de choisir. :firefirefire:

Ah ! Ça aurai peu être envie de sortir ?? Et bien non.

10/Image

23h22 - Aller, on re-cadre sur le Sud, et le ciel nocturne arrive. Des rampants illuminent parfois toute la structure. On aperçois bien la chaîne de cumulonimbus s’étalant jusqu'au loin.
Je vous laisse imaginer l'ambiance, chants de grillons, deux orages sous ciels clairs à disposition, avec un fond de tonnerre. Cette journée est unique, c'est sur. :love:

11/Image

12/Image

Toujours pas d'extra-nuageux. Mais de toute manière, les ambiances sont quand même chouettes.

23h46 - Rebelotte sur le Nord, toujours sur cet orage en Saône-et-Loire. J'ai un sentiment de frustration et en même temps d'excitation. (grr j'ai besoin d'un autre appareil)

13/Image

23h51 - L'humidité devient plus présente de ce coté, ça ne me facilite pas les choses. Du coup je préfère me focaliser sur le Sud.

14/Image

Petit zoom sur des mammatus.

15/Image

23h58 - L'orage s’éloigne, toujours aussi électrique mais cela devient difficile à photographier.

16/Image

Je fais de nouveau le point, un coup d'oeil au radar m'indique un orage au Nord-Est. Mon point de vue étant bouché de ce coté je regarde en l'air. J’aperçois tout de même quelques flashs dans cette direction.
Je fini par bouger (1ère fois de la journée) pour chercher un peu de hauteur, et trouve un point de vue bien orienté à 1km !

Comme l'orage sur la Saône-et-Loire, l'humidité ambiante masque un peu la cellule qui remonte sur la Suisse.

17/Image

Je fini la soirée en observant cette pile s'en aller, jusqu’à 2h du matin. Bon, l'extra-nuageux avec ciel clair, ça ne sera pas pour cette fois ! :hello:
Il ne me reste plus qu'a prendre le chemin du retour, un petit coup de sauvegarde de carte mémoire et de pré-traitement et c'est a 4h30 du matin que je rejoins le lit.

J'arrive au bout de ce récit, après l'avoir écrit deux fois dont une fois dans le vide :siffle: (maintenant du forum)

Merci de m'avoir lu ! :)
Modifié en dernier par Eric Tarrit le mer. mai 13, 2020 12:01, modifié 1 fois.

Maxime Villaeys
Nouveau membre
Messages : 23
Enregistré le : lun. mars 30, 2015 04:23
Localisation : Périgueux
Contact :

Re: 6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Maxime Villaeys »

Très bon récit Eric ! Je commence par dire petit coups de cœur pour la 4 au coucher du soleil !
Je me souvient aussi de mettre baladé pendant cette après midi dans le Puy-de-Dôme et la morphologie de ces orages dans ta région étais exactement la même ! Bases élevés (pas très bien construites) coups de foudre positif, grêle et très puissant développement des cb avec des énormes enclumes je ne me rappelle plus des valeurs d'instabilités mais elles devaient êtres assez élevés.
Eric Tarrit a écrit :
mer. mai 13, 2020 00:48
Oui, je rêve encore d'extra-nuageux !
C'est sûr que en voyant la 10 on peut vraiment rêver d'extra. ^^

Avatar du membre
Mathieu Brochier
Administrateur - Site Admin
Messages : 721
Enregistré le : mer. juil. 22, 2009 13:59
Localisation : Villeurbanne
Contact :

Re: 6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Mathieu Brochier »

Ne jamais écrire un long texte directement sur internet. :lol:

Ton récit est étonnant, tu n'as pas bougé alors que les orages semblaient s'éloigner au fil de la journée...
Attendais-tu d'autres cellules plus proches en soirée ou bien cette prise de recul était volontaire pour tenter l'extra et les ambiances nocturnes ? C'est parfois dur de laisser les orages à distance pendant 3 heures, en se disant "ça ne vaut pas le coup de se rapprocher, il va mourir, autant tenter quelque chose d'ici..." Puis, les minutes passent et au bout de deux heures, tu shootes un orage que tu aurais eu le temps d'approcher 10 fois... :roll:
Mais c'est aussi parfois en prenant du recul qu'on réalise ces images d'extranuageux dont on rêve tant.

Belle activité électrique sur tes images diurnes, accompagnée de jolies couleurs. La lune et les mammatus nocturnes font aussi leur petit effet.

L'autoroute entre Saint-Etienne et Lyon n'est pas folle mais a le mérite d'être relativement rapide et gratuite tout en offrant de jolis accès aux collines environnantes. Et certaines valent le coup d'oeil !

Merci pour le récit et encore une fois, désolé pour la maintenance. :lol:

Avatar du membre
Sébastien Fraud
Habitué
Messages : 395
Enregistré le : dim. mai 22, 2011 22:25
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: 6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Sébastien Fraud »

Joli récit ! Je suis fan des ambiances nocturnes à partir de la 11. L'humidité ajoute au contraire à l'esthétique, il y a une douceur dans les contrastes qui fait prendre aux lumières des orages des aspects de peinture romantique. L'orage en 17 semble sortir du ciel lui-même, c'est vraiment chouette.

Avatar du membre
Maxime Daviron
Administrateur - Site Admin
Messages : 115
Enregistré le : mar. avr. 21, 2020 17:47
Localisation : Haute-Garonne
Contact :

Re: 6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Maxime Daviron »

Très belles ambiances sur la 3 / 4 / 5, et la cellule d'un peu plus loin également, avec les mammas illuminés c'est top.

Avatar du membre
Eric Tarrit
Habitué
Messages : 121
Enregistré le : mar. mai 05, 2020 17:59
Localisation : Lyon
Contact :

Re: 6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Eric Tarrit »

Maxime Villaeys a écrit :
mer. mai 13, 2020 01:13
C'est sûr que en voyant la 10 on peut vraiment rêver d'extra. ^^
Tellement ! Je l'aurais un jour... Je l'aurais :-D
Merci Maxime
Mathieu Brochier a écrit :
mer. mai 13, 2020 05:59

Ton récit est étonnant, tu n'as pas bougé alors que les orages semblaient s'éloigner au fil de la journée...
Attendais-tu d'autres cellules plus proches en soirée ou bien cette prise de recul était volontaire pour tenter l'extra et les ambiances nocturnes ? C'est parfois dur de laisser les orages à distance pendant 3 heures, en se disant "ça ne vaut pas le coup de se rapprocher, il va mourir, autant tenter quelque chose d'ici..." Puis, les minutes passent et au bout de deux heures, tu shootes un orage que tu aurais eu le temps d'approcher 10 fois... :roll:
Mais c'est aussi parfois en prenant du recul qu'on réalise ces images d'extranuageux dont on rêve tant.
Au départ je pensais pas mal bouger, mais en faite la situation à fait que j'ai voulu tenter des images que je ne tente pas en général. Extranuageux, cellule isolée avec ciel dégagée a l'heure bleue, étoiles etc. C'est pas tout les jours qu'on a ce genre de config et c'est des images que je cherche despuis des années. Alors je me suis dis, aller pour une fois je profite sans bouger, d'autant que mon placement n'été pas trop mal avec le recul suffisant.

Par curiosité, évidement, c’était tentant d'aller voir ce qu'il se passe la dessous. Mais en bougeant tu sais ce qui tu lâche, mais pas ce que tu vas trouver. Alors autant assurer le coup pour une fois.
Mathieu Brochier a écrit :
mer. mai 13, 2020 05:59
L'autoroute entre Saint-Etienne et Lyon n'est pas folle mais a le mérite d'être relativement rapide et gratuite tout en offrant de jolis accès aux collines environnantes. Et certaines valent le coup d'oeil !
J'ai bien quelques chouette points de vue dans le coin, mais entre le moment ou tu monte sur le spot et ou tu redescend, il y a une bonne perte de temps si le flux est rapide. C'est pas l'idéal pour avoir un peu d'avance, je préfère misé sur un terrain un peu plus "plat". Puis je trouve cette autoroute trop accidentogène. Si on peu appeler ça une autoroute, 90km/h la plupart du temps :lol:

Merci de ta lecture, et tant pis pour la maintenance, au final j'ai même rajouté des choses :)
Sébastien Fraud a écrit :
mer. mai 13, 2020 09:42
Joli récit ! Je suis fan des ambiances nocturnes à partir de la 11. L'humidité ajoute au contraire à l'esthétique, il y a une douceur dans les contrastes qui fait prendre aux lumières des orages des aspects de peinture romantique. L'orage en 17 semble sortir du ciel lui-même, c'est vraiment chouette.

Merci ! C'est vrai que vue comme ça, ça passe mieux haha ! J'aime pas trop ce genre d'humidité car je trouve qu'on perd en profondeur d'image, c'est subjectif.
Maxime Daviron a écrit :
mer. mai 13, 2020 10:38
Très belles ambiances sur la 3 / 4 / 5, et la cellule d'un peu plus loin également, avec les mammas illuminés c'est top.
Merci bien ! J'ai beaucoup aimé ce moment en fin d’après-midi. Ce genre de lumière je suis fan.

Avatar du membre
Vincent Lhermet
Ancien
Messages : 288
Enregistré le : ven. janv. 27, 2006 00:09
Localisation : Nîmes (30)
Contact :

Re: 6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Vincent Lhermet »

Très belle lumière sur les images au coucher du soleil !
Les orages bien isolés en ciel clair comme ceux de la série nocturne c'est vraiment classe :thnaksjap:

Dans le Gard il y aurait eu au moins 10 extranuageux :-D Je plaisante mais le problème c'est que justement, arriver à avoir des cellules isolées bien visibles sans crasse qui enveloppe le tout c'est assez rare ces dernières années.

Et je suis d'accord avec toi sur le problème de se rapprocher... Mes terrains de jeu sont souvent accidentés ou au moins sinueux en termes de réseaux routier ce qui fait que c'est très rare que je tente vraiment le coup de me rapprocher. Mais Mathieu a raison, dès fois on se dit "je n'aurais pas le temps" puis l'orage nous trolle en restant actif pendant 3 heures (mais des fois c'est l'inverse et là ça fait mal de voir tous les impacts sur la route puis d'assister à la mort de l'orage une fois arrivé sur un spot dégagé :siffle: ).

Avatar du membre
Jérémy Begot
Habitué
Messages : 136
Enregistré le : ven. avr. 01, 2016 16:30
Localisation : Vernosc-les-Annonay (Nord Ardèche: 07)
Contact :

Re: 6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Jérémy Begot »

Intéressant de voir cette belle journée du 6 Juillet que j'ai vécu au plus près alors que toi tu les a contemplés sur un point de vue pratiquement à équidistance des deux orages.
Ça fait bizarre de voir l'impact proche que j'ai capturé dans sa vu d’ensemble.

Je suis bien de ton avais, dommage pour les extras, pour ma part j'en ai rêvé aussi une fois la nuit tombé sur les cellules s'évacuant en direction de l'Est mais comme toi rien :(
Materiel photo: Nikon D750 X2; Nikkor 14-24mmf/2.8; Nikkor 24-70mmf/2.8; Nikkor 70-200mmf/2.8; Nikkor 50mmf/1.4; Lightning sensor V4b; DJI Mavic Pro 1

Ma page FB: https://www.facebook.com/begotjeremyuninstantuneimage/
Instagram: https://www.instagram.com/un_instant_une_image/
Twitter: https://twitter.com/BegotJeremy
Mon site: https://jeremybegot.wixsite.com/uninstantuneimage

Avatar du membre
Martial
Ancien
Messages : 1258
Enregistré le : dim. mars 22, 2009 12:38
Localisation : Haute-Loire (43)
Contact :

Re: 6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Martial »

Super chouette, ma préférée c'est la 11, je la trouve super :)
Franchement, ça aurait clairement mérité un extra-nuageux de psychopathe. L'orage a pas été sympa !! :worried:
Image

Avatar du membre
Anthony Xavier
Administrateur - Site Admin
Messages : 1547
Enregistré le : jeu. avr. 17, 2008 21:18
Localisation : Lyon

Re: 6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Anthony Xavier »

Récit très sympa avec de très belles ambiances.

J'aime beaucoup la différence entre ton point de vue et celui de Jeremy.
Nous étions ensemble sec jour la et j'avoue que la situation était plutôt particulière.
Bravo.
Anthony Xavier Contemplateur invétéré des cieux en colère.

Avatar du membre
Eric Tarrit
Habitué
Messages : 121
Enregistré le : mar. mai 05, 2020 17:59
Localisation : Lyon
Contact :

Re: 6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Eric Tarrit »

Vincent Lhermet a écrit :
mer. mai 13, 2020 18:44
Dans le Gard il y aurait eu au moins 10 extranuageux :-D Je plaisante mais le problème c'est que justement, arriver à avoir des cellules isolées bien visibles sans crasse qui enveloppe le tout c'est assez rare ces dernières années.
Ahah méchant :)
Oui c'est vrai, c'est pour ça que exceptionnellement je suis resté statique. Fallait que je tente se genre de chose.
Vincent Lhermet a écrit :
mer. mai 13, 2020 18:44
Mais Mathieu a raison, dès fois on se dit "je n'aurais pas le temps" puis l'orage nous trolle en restant actif pendant 3 heures (mais des fois c'est l'inverse et là ça fait mal de voir tous les impacts sur la route puis d'assister à la mort de l'orage une fois arrivé sur un spot dégagé :siffle: ).
On est nombreux à avoir vécu ce genre de chose mais bon ça fait parti du jeux après. Si tout serai facile, on aurait moins de satisfaction à ramener certains trophées.
Merci Vincent !
Jérémy Begot a écrit :
mer. mai 13, 2020 19:08
Ça fait bizarre de voir l'impact proche que j'ai capturé dans sa vu d’ensemble.

Je suis bien de ton avais, dommage pour les extras, pour ma part j'en ai rêvé aussi une fois la nuit tombé sur les cellules s'évacuant en direction de l'Est mais comme toi rien :(
On avait déjà débattu sur le coup de foudre si te souviens bien. Et on en avait conclu que ce n’étais pas le même que sur ma photo :wink: . Pour cette année j'ai bien réglé mon heure sur le boitier, a la seconde prés, ça facilitera les identifications qu'on peu avoir besoin parfois.

Ouai je pense que si ça serai sorti on aurai vu des photos de tout manière, c’était pas le soir pour l'extra...
Martial a écrit :
mer. mai 13, 2020 19:11
Super chouette, ma préférée c'est la 11, je la trouve super :)
Franchement, ça aurait clairement mérité un extra-nuageux de psychopathe. L'orage a pas été sympa !! :worried:
Merci Martial ! Oui clairement, il y avait tout... Manquai plus que la cerise sur le gâteau :x
Anthony Xavier a écrit :
mer. mai 13, 2020 22:48
Récit très sympa avec de très belles ambiances.

J'aime beaucoup la différence entre ton point de vue et celui de Jeremy.
Nous étions ensemble sec jour la et j'avoue que la situation était plutôt particulière.
Bravo.
Ah je savais pas que t’étais avec Jérémy, ouai c’était assez unique. Merci de ta lecture :hello:

Avatar du membre
Will Hien
Modérateur
Messages : 6099
Enregistré le : mar. mai 27, 2008 17:17
Localisation : Tournus (71)
Contact :

Re: 6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Will Hien »

Très beau récit, avec de belles images... Nous étions en Saône-et-Loire, pour ma part quasiment à domicile (j'ai passé ma soirée à tourner entre des spots éloignés de 6 à 13 km de chez moi... ;-)

Aussi, je me permets de poster deux photos à la suite de ton récit, correspondant à ce que nous vîmes en étant devant les orages...

Celle-ci, en illustration de ta photo 13 de 23h46 :

Image

Et celle-ci, une autre cellule toute proche, en fait, celle que tu avais commencé à shooter vers 23 h, qui s'était calmée, mais qui avait repris un énorme coup de boost en passant la Saône, et qui lâcha des extra-nuageux, mais de l'autre côté, côté Jura / Suisse... Pour autant, le spectacle de cette pile électrique depuis notre point de vue donnant sur l'Est fut superbe, et ce, pendant plus d'une heure.
Le mieux dans l'histoire, c'est que le meilleur allait se produire encore un peu plus tard avec un véritable déluge de foudre sous un autre orage... :firefirefire:

Image

Cheers ! W.

Avatar du membre
Eric Tarrit
Habitué
Messages : 121
Enregistré le : mar. mai 05, 2020 17:59
Localisation : Lyon
Contact :

Re: 6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Eric Tarrit »

Will H71 a écrit :
mer. mai 13, 2020 23:34

Image

Et celle-ci, une autre cellule toute proche, en fait, celle que tu avais commencé à shooter vers 23 h, qui s'était calmée, mais qui avait repris un énorme coup de boost en passant la Saône, et qui lâcha des extra-nuageux, mais de l'autre côté, côté Jura / Suisse...
Merci Will, j'ai pensé à toi quand j'ai vu que ça tapé dans la Saone et Loire haha. Bon je cherchais pas les extranuageux au bon endroit du coup :x. Jolie luminosité à la base de l'extra sur la deuxième.

Avatar du membre
Will Hien
Modérateur
Messages : 6099
Enregistré le : mar. mai 27, 2008 17:17
Localisation : Tournus (71)
Contact :

Re: 6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Will Hien »

Ces deux orages distants de quelques kilomètres étaient de véritables piles électriques, mais comme souvent dans pareille situation, rien ne sort au sol ! Les tentatives d'extra sur l'orage qui est remonté vers le Jura furent légion, mais non, rien ! Qu'est-ce que j'étais énervé...
Et le lendemain, t'as les gars qui étaient de l'autre côté dans le Jura qui te sortent des photos de ouf... ah ah... :lol:

Avatar du membre
Rodac
Ancien
Messages : 255
Enregistré le : jeu. mars 27, 2008 22:39
Localisation : Prilly, près de Lausanne, Suisse
Contact :

Re: 6 Juillet 2019 - Limite Sud du Rhône

Message par Rodac »

Merci pour ce récit Eric ! Effectivement une très belle soirée ce 6 juillet !

La région lémanique a bien été servie en foudre après minuit !

Image

Répondre