Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Récits de chasses, photos et vidéos.
Les jolis textes et belles images sont appréciés.
Avatar du membre
Maxime Daviron
Administrateur - Site Admin
Messages : 115
Enregistré le : mar. avr. 21, 2020 17:47
Localisation : Haute-Garonne
Contact :

Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Maxime Daviron »

Le samedi 9 mai, les modèles s'accordent à prévoir une situation assez dynamique sur le sud-ouest. Arome, plus particulièrement, anticipe un puissant système sur l'ouest du Gers en début de nuit, et c'est précisément cette région que je décide de cibler. Parti en fin d'après-midi, j'arrive sur un spot déniché sur Google Earth et effectue une tournée de repérage pour inspecter les différentes orientations possibles. Alors que j'attends sur l'un des points de vue, une cellule pré-frontale en fin de vie passe à l'ouest de ma position et me dévoile quelque chose en s'évacuant vers le nord : une énorme cellule semblant lointaine, dans les Landes. Au départ, je l'estime hors de portée ; mes finances étant maigres, l'essence est une ressource précieuse... Je reçois alors un message de Mathieu qui me demande si je vais la tenter. Répondant que non, je scrute quand même le cumulonimbus à l'enclume parfaitement sphérique, songeur. Un pareil monstre ne peut qu'être supercellulaire.

En jetant un coup d’œil au radar, je m'aperçois en fait qu'elle n'est pas aussi distante que je l'avais cru. La région où elle se trouve – très boisée – est un cauchemar en terme de points de vue, mais je décide tout de même de foncer à vue et d'improviser une fois sur place.
  • #1 | 19h50
Image

En me rapprochant, je commence à discerner peu à peu l'imposante structure.
  • #2 | 20h20
Image

J'approche désormais dangereusement d'Aire-sur-l'Adour, ville que je préfère ne pas traverser et qui marque la frontière avec les Landes. Déjà assez proche, je prend la première route à droite et engage un rallye en quête d'un semblant de colline dégagée. Après plusieurs tentatives, un premier point de vue me permet de prendre toute la mesure du monstre qui me fait face. Une superbe tourelle convective se déploie au-dessus de son mésocyclone, et les internuageux sont légions.
  • #3 | 20h40
Image

Mais une fois n'est pas coutume, le spot me déplaît assez : trop bas, entre deux champs en jachère, pas de quoi profiter pleinement du spectacle. Je fonce donc un peu plus loin, et déniche enfin un point de vue digne de ce nom, à flanc de colline en bordure d'un champ fleuri.
  • #4 | 20h45
Image

La structure gronde en continu, et les fragments d'éclairs s'y succèdent.
  • #5 | 20h50
Image

Mais vers 21h, la supercellule décline et perd en activité électrique. Je me focalise alors sur celle qui va lui succéder, le long des mêmes forçages. Le soleil se couche, éclairant le nuage en contre-jour. Alors que le crépuscule s'installe, je profite de l'ambiance en observant l'activité s'initier dans les bouillonnements convectifs.
  • #6 | 21h15
Image

La cellule, qui n'aura probablement pas dépassé le stade d'amorce, s'évacue vers le nord sans gagner en intensité. L'activité électrique se poursuit modérément, et je décide de la laisser filer. D'autres choses apparaissent plus au sud, et je crois encore dans le potentiel vu en début de nuit. Mais vers 22h, je commence à me questionner... Les flashs se font rares, la convection est difficile à estimer dans l'obscurité, bien que des formes se dessinent autant à l'horizon que sur le radar. Le crépuscule est souvent un moment de basculement, ce sera quitte ou double.

Et puis vers 22h15, quelques intranuageux illuminent l'horizon sud-ouest. La cellule que je guettais est en train de prendre de la vigueur. Une demi-heure plus tard, les flashs se font de plus en plus rapprochés, et les choses commencent à se préciser.
  • #7 | 22h45
Image

Les bancs d'altocumulus qui me gênaient disparaissent enfin, et ce nouvel orage se dévoile. La convection est explosive, et l'activité internuageuse s'intensifie.
  • #8 | 23h00
Image

Les colonnes convectives se densifient, de plus en plus massives et imposantes. C'est un véritable titan qui prend forme dans la nuit, et les extranuageux aériens s'y enchaînent par dizaines à une cadence impressionnante. La forme de la base et les enroulements autour de la colonne ne laissent que peu de place au doute quant à la rotation que je discerne à l’œil nu, et une longue bande d'afflux prolonge la structure. Comme si ce spectacle ne suffisait pas, Vénus émerge soudain, et vient compléter le ciel étoilé qui s'ouvre au sud. Une vision dantesque tranchant avec l'apparente quiétude de la campagne endormie.
  • #9 | 23h08
Image
  • #10 | 23h10
Image

Le fourmillement extranuageux se poursuit alors que l'enclume s'étale sous la coûte céleste.
  • #11 | 23h15
Image

Je décide alors de m'en rapprocher, mais la tâche s'annonce ardue, et mon errance à travers les forêts me conduit quarante minutes plus tard au milieu de l'une des rares zones ouvertes de l'est des Landes. Au cours de mon approche, l'activité a diminué et la structure a largement perdu de sa superbe. L'orage arrive à son terme, mais l'ambiance reste agréable.
  • #12 | 23h55
Image

L'activité se poursuit jusqu'à 0h20, au-delà des forêts. Le radar montre alors de nouvelles choses se former au sud. Sans plus tarder, je m’attelle donc à trouver une vue décente, et autre chose que des champs non cultivés. À 0h40, je m'installe en bordure d'une praire de hautes herbes, et observe le petit cumulonimbus que détectait le radar.
  • #13 | 0h45
Image

Une ligne convective s'initie également plus à l'ouest, mais je reste concentré sur cette cellule, la plus imposante. Je commence alors à discerner une ligne dans l'obscurité, révélée par les flashs dont la fréquence augmente doucement. J'hésite, est-ce une bande d'altocumulus, ou quelque chose de plus intéressant ? La réponse ne tarde pas, et c'est un arcus multicouche qui s'avance finalement vers moi en déviant nettement du flux principal.
  • #14 | 1h15
Image

Le tonnerre est une fois encore continu.
  • #15 | 1h25
Image

La structure poursuit sa lente progression, jusqu'à m'engloutir.
  • #16 | 1h35
Image

Encore en marge du gros des précipitations, j'en profite pour m'en écarter. L'activité s'est soudainement ralentie, la cellule va finalement s'éteindre un peu plus au nord-est. Ainsi s'achève cette impressionnante situation où chaque cellule semblait vouloir entrer en rotation. J'entame la route du retour vers la maison, où j'arriverais à 4h du matin, épuisé mais repu de ces visions supercellulaires.

Avatar du membre
Eric Tarrit
Habitué
Messages : 122
Enregistré le : mar. mai 05, 2020 17:59
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Eric Tarrit »

Je dis oui !

4 :love: ,8,10 et l'arcus évidement sont mes préférés. Pour un fan de structures comme moi, j'aurais été comblé là. Superbe traque (surtout dans ce secteur) et photos :shock:

Florent Pin
Habitué
Messages : 67
Enregistré le : ven. juil. 31, 2015 19:31
Localisation : Orléans

Re: Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Florent Pin »

Belle structure bien éclairée. Sympa d'avoir Vénus qui brille en arrière plan dans un trou de nuage !

Avatar du membre
Albin Panisset
Nouveau membre
Messages : 21
Enregistré le : mar. mai 05, 2020 22:43
Localisation : Jura
Contact :

Re: Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Albin Panisset »

Sacré développement cumuliforme sur la 4 !!
Belles photos vraiment :wink:

Avatar du membre
Sébastien Fraud
Habitué
Messages : 395
Enregistré le : dim. mai 22, 2011 22:25
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Sébastien Fraud »

La douceur des lumières du soir imprégnant les colonnes intensément convectives (#3 et #4), comme les lueurs électriques qui semblent émaner de leurs profondeurs, presque radioactives (#9 et #10), me parlent toujours beaucoup. Le spectacle devait valoir la nuit courte. :)

Maxime Villaeys
Nouveau membre
Messages : 22
Enregistré le : lun. mars 30, 2015 04:23
Localisation : Périgueux
Contact :

Re: Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Maxime Villaeys »

Waouh superbe série on en rêve touts les jours d'avoir ce genre de succession comme tu as pu vivre !
Gros coups de cœur pour la première image le corps de cet orage est parfait !
Par contre je vais me permettre de jouer sur les mots, tu parle de bande d'afflux sur la photo 8, mais je crois qu'il s’agit plutôt de la ligne d'alimentation.

Avatar du membre
Martial
Ancien
Messages : 1258
Enregistré le : dim. mars 22, 2009 12:38
Localisation : Haute-Loire (43)
Contact :

Re: Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Martial »

Une très belle série, franchement ça valait le coup de partir traquer tout ça !
Un coup de coeur pour la #4, que j'aime tout particulièrement. Je trouve toutefois que les photos sont un peu trop ternes avant la partie nocturne, effet souhaité j'imagine, donnant un aspect plus "apaisé", une ambiance plus "froide" tout en montrant un phénomène intense.
Image

Avatar du membre
Maxime Daviron
Administrateur - Site Admin
Messages : 115
Enregistré le : mar. avr. 21, 2020 17:47
Localisation : Haute-Garonne
Contact :

Re: Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Maxime Daviron »

Merci à tous ! :hello:
Eric Tarrit a écrit :
mar. mai 12, 2020 10:14
Pour un fan de structures comme moi, j'aurais été comblé là. Superbe traque (surtout dans ce secteur) et photos :shock:
C'est ce que je me disais en rentrant, la prochaine fois il faudra faire une session spéciale foudre pour compléter ça 8-) C'est tout ce qu'il manquait, d'ailleurs.
Sébastien Fraud a écrit :
mar. mai 12, 2020 14:07
Le spectacle devait valoir la nuit courte. :)
Oh que oui, la première situation nocturne de la semaine dernière avait déjà fait du bien, mais là c'était encore autre chose ! :)
Maxime Villaeys a écrit :
mar. mai 12, 2020 15:49
Par contre je vais me permettre de jouer sur les mots, tu parle de bande d'afflux sur la photo 8, mais je crois qu'il s’agit plutôt de la ligne d'alimentation.
Ah effectivement je me suis emmêlé oui, c'est la forme à la beaver tail qui m'a induit ce plantage lexical.
Martial a écrit :
mar. mai 12, 2020 16:40
Une très belle série, franchement ça valait le coup de partir traquer tout ça !
Un coup de coeur pour la #4, que j'aime tout particulièrement. Je trouve toutefois que les photos sont un peu trop ternes avant la partie nocturne, effet souhaité j'imagine, donnant un aspect plus "apaisé", une ambiance plus "froide" tout en montrant un phénomène intense.
Merci Martial. Pour les photos diurnes, elles sont déjà plus contrastées qu'en réalité (surtout celles de la première SC en tourelle convective), en revanche je n'aime effectivement pas saturer les couleurs, plutôt le contraire. Pour le coup j'ai essayé de rester fidèle à ce que je voyais sur le moment, dans cette lumière quasi crépusculaire.

Maxime Villaeys
Nouveau membre
Messages : 22
Enregistré le : lun. mars 30, 2015 04:23
Localisation : Périgueux
Contact :

Re: Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Maxime Villaeys »

c'est la forme à la beaver tail qui m'a induit ce plantage lexical.
Oui ça porte souvent à confusion surtout que sur la plupart des schéma, les lignes d'alimentations sont représentés sous la forme d'un escalier de cumulus de taille progressive mais parfois ça arrive que en réalité c'est plutôt étalé et beaucoup mois cumuliforme voir pas du tout.

J’oubliais que dire que la #9 est vraiment géniale je n'avais pas remarqué la petite brume qui donne une note particulière à ce genre d'atmosphère.

Avatar du membre
Maxime Daviron
Administrateur - Site Admin
Messages : 115
Enregistré le : mar. avr. 21, 2020 17:47
Localisation : Haute-Garonne
Contact :

Re: Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Maxime Daviron »

Maxime Villaeys a écrit :
mar. mai 12, 2020 18:06
Oui ça porte souvent à confusion surtout que sur la plupart des schéma, les lignes d'alimentations sont représentés sous la forme d'un escalier de cumulus de taille progressive mais parfois ça arrive que en réalité c'est plutôt étalé et beaucoup mois cumuliforme voir pas du tout.
Yep, d'autant que l'on voit d'autres congestus s'illuminer plus en retrait de la ligne sur la N°10 par exemple. Mais effectivement si je ne dis pas de bêtise l'inflow se matérialise logiquement sur la droite de la structure dans ce cas de figure, on le voit légèrement sur la N°11.
Maxime Villaeys a écrit :
mar. mai 12, 2020 18:06
J’oubliais que dire que la #9 est vraiment géniale je n'avais pas remarqué la petite brume qui donne une note particulière à ce genre d'atmosphère.
Merci ! Oui la brume provenait d'une petite rivière qui serpentait au pied des collines, c'est aussi ce qui m'a poussé à "sacrifier" une pose à chaque nouveau cadrage pour exposer correctement le paysage, qui sinon était totalement noir. Le contraste entre cette ambiance paisible et le chaos de l'orage donnait vraiment un mood irréel, content que ça se ressente un peu :)

Maxime Villaeys
Nouveau membre
Messages : 22
Enregistré le : lun. mars 30, 2015 04:23
Localisation : Périgueux
Contact :

Re: Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Maxime Villaeys »

Maxime Daviron a écrit :
mar. mai 12, 2020 18:49
l'inflow se matérialise logiquement sur la droite de la structure dans ce cas de figure, on le voit légèrement sur la N°11.

Également sur la 4 et 5 surtout la 4 ou l’ensemble est particulièrement bien structurée !

Avatar du membre
Micka01
Nouveau membre
Messages : 35
Enregistré le : mar. mai 05, 2020 19:06

Re: Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Micka01 »

Mouai y en as qui ont de la chance :doubt:


Joli prise ! :heart:

Avatar du membre
Vincent Lhermet
Ancien
Messages : 289
Enregistré le : ven. janv. 27, 2006 00:09
Localisation : Nîmes (30)
Contact :

Re: Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Vincent Lhermet »

La beauté et la massivité des structures compensent l'absence de foudre (oui je sais je suis monomaniaque :lol: )
Sacrée série et les ambiances campagnardes sentent bon le mois de mai !

Avatar du membre
Tristan Bergen
Modérateur
Messages : 188
Enregistré le : mer. sept. 01, 2010 21:56
Localisation : Grasse (06)
Contact :

Re: Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Tristan Bergen »

Ce tueur ! Une série grandiose Maxime !
La première tourelle convective est une des plus impressionnantes de ces dernières années en France je pense, un cas d'école !
Nikon D610, Nikon D7200
Facebook - Site internet - Instagram

Avatar du membre
Jérémy Begot
Habitué
Messages : 138
Enregistré le : ven. avr. 01, 2016 16:30
Localisation : Vernosc-les-Annonay (Nord Ardèche: 07)
Contact :

Re: Outbreak supercellulaire entre Gers et Landes en soirée et nuit du 9 au 10 mai 2020

Message par Jérémy Begot »

Une bien belle soirée pour toi! Je retiens la 8 mais surtout la 11 avec la route qui guide le regard! :love:
Materiel photo: Nikon D750 X2; Nikkor 14-24mmf/2.8; Nikkor 24-70mmf/2.8; Nikkor 70-200mmf/2.8; Nikkor 50mmf/1.4; Lightning sensor V4b; DJI Mavic Pro 1

Ma page FB: https://www.facebook.com/begotjeremyuninstantuneimage/
Instagram: https://www.instagram.com/un_instant_une_image/
Twitter: https://twitter.com/BegotJeremy
Mon site: https://jeremybegot.wixsite.com/uninstantuneimage

Répondre