Page 1 sur 2

Orages de la nuit du 01 au 02 juillet 2016, Haute-Savoie

Posté : lun. juil. 04, 2016 01:39
par Christophe Suarez
Bonjour à tous,

Ca faisait longtemps que je n'avais pas posté ici. Ce n'est pas par manque de matière, mais par paresse. Voici donc le premier des récits que je ne manquerai pas d'ajouter.

En ce 02 juillet, j'envisage un tas d'options, dont une chasse en Italie. En fin d'après midi, tout est calé pour une chasse sur les terres italiennes. Avant de prendre la route, une dernière consultation des modèles me laisse perplexe. En effet, Cosmo et Arome ne sont pas en phase. Arome ne modélise pas grand chose en Italie, et Cosmo faiblit de run en run. C'est à quelques centaines de mètres du tunnel du Mont-Blanc, que je décide de faire demi-tour.

En effet, cette situation me rappelle une soirée de 2015. J'étais en Italie et, à la vue des radars, j'imaginais les copains en train de se régaler à Lyon. Dépité, j'avais ramené deux trois broutilles.

Je stoppe à Sallanches pour me restaurer. La vue d'une première cellule intéressante, sur le radar, en Isère me sort de ma torpeur. Plan A : la Savoie. Oui mais, je suis juste en temps. Arrivé à Annecy nord, je mesure mon erreur : il est trop tard. Plan B : le Salève. En effet, le ciel du Jura est intéressant et les modèles flatteurs.

Je me poste donc sur le Salève. Le ciel ne tarde pas à s'illuminer face à moi, côté Jura, mais également au sud-est, vers la Savoie. A la vue des radars, je ne bouge plus. Les dés sont jetés. Ce sera une soirée Salève.

Chouette choix finalement. Puisque les orages arrivent sans faiblir.
Une grappe de petites cellules illuminent le ciel du Jura.

-1-
Image

-2-
Image



Lorsque soudain, sans prévenir, alors que la ligne est encore sur le Jura, un somptueux extra nuageux illumine un Cb et tombe sur la plaine lémanique. Je crie, mais les secondes qui suivent sont longues, car je ne sais pas si l'éclair est bien dans le cadre. Et voici ce que je découvre en allumant l'écran du reflex :

-3-
Image


La soirée aurait pu s'arrêter là, j'étais comblé, mais l'essentiel pointe sur moi, et j'ai hâte d'en découdre.

La ligne franchit la chaîne du Jura et les rideau de pluie apparaissent dans la plaine lémanique.

-4-
Image


Des orages à la base proche du sol longent Genève. Les coups de foudre sont dispersés et un peu noyés dans l'eau.

-5-
Image

-6-
Image



Mais une deuxième salve se prépare, et cette fois-ci les bases sont plus proches.

-7-
Image

Il est plus de 4h, je suis épuisé. Et je reprends la route. Une dernière ligne arrive pourtant, mais je ne l'imagine pas très active. Au pied du Salève, en voyant les flashs arriver, je regrette déjà. Je me jette sur le téléphone pour questionner Nico Bouchex, qui est parti après moi. Il me confirme l'électricité ambiante. La remontée est rapide, les pneus couinent dans les virages...

Lorsque j'arrive, les rideaux de pluie sont face à moi. A peine le temps de déplier, c'est reparti ...

-8-
Image

-9-
Image

-10-
Image

-11-
Image


Puis le jour met un terme à cette chasse exceptionnelle.

-12-
Image


Ce n'est pas tout à fait terminé, puisque le front froid arrive au petit matin. Arrivé chez moi, j'entends quelques positifs effrayants, mais je n'ai pas le courage de les photographier, je m'endors sans demander mon reste...

Il est des chasses qui prennent forme sur des malentendus. Une main tendue par le destin. En voici une, typiquement. Quel bonheur de savourer ces images inattendues !

Posté : lun. juil. 04, 2016 08:54
par Sébastien Fraud
Y'a pas à dire, le Salève te réussit.

Je serai dix jours en Savoie en août, si la météo me fait l'honneur d'être au rendez-vous je rêverais de le tester.

Posté : lun. juil. 04, 2016 11:47
par Charlot 94
Hello, magnifique l'extra-nuageux en campagne avec le ciel bleu étoilé!

Jamais pu en photographier.

Bien vu le demi-tour, ça valait le coup!

Posté : mar. juil. 05, 2016 00:03
par Christophe Suarez
Merci les gars. Si je suis dans le coin, ça me ferait plaisir de te croiser, Seb.
Pour l'extra, je suis content, j'avoue, Charles. Il était impromptu en plus...
Je vous prépare un autre récit d'ici la fin de la semaine.

Posté : mar. juil. 05, 2016 09:16
par Charlot 94
Bonjour! Hâte de voir ça!

Posté : mar. juil. 05, 2016 17:57
par Albert Sanchez
La classe comme d'hab Chris :D

Posté : mar. juil. 05, 2016 22:40
par Christophe Suarez
C'est chouette ce comité restreint, on est entre amis là !

Posté : mar. juil. 05, 2016 23:08
par Will H71
Le mec, il poste tellement peu sur son propre forum qu'il en oublie de numéroter ses images ! Heureusement que je suis là... :wink:

Magnifique série évidemment, et tellement mieux de voir ces photos ici, agrémentées d'un récit, et sans la compression appliquée par certains réseaux sociaux...

Posté : mar. juil. 05, 2016 23:08
par Jac Hagler
Salut Chris,
je l'ai aussi ton bel extra mais en moins bien, comme d'hab...
Comme il jaillit du nuage directement dans ma direction, on perçoit moins bien que sur ton image la distance qu'il parcours hors-nuage
avant de frapper le sol, à environ 15-18km des précip!
J'ai tout de même du bol qu'il ne soit pas complètement hors-cadre...
j'aurais plus de chance la prochaine fois, peut-être :wink:
àtoubiente dans le coin
jac
Image

Posté : mar. juil. 05, 2016 23:58
par Christophe Suarez
Ca le fait quand même, Jac, chouette capture ! Une prochaine fois, tu auras plus de chance. Si ma mémoire est bonne, quelques jours plus tôt tu n'avais pas eu trop de chance non plus. Ta revanche reste donc à prendre.

Posté : mer. juil. 06, 2016 00:55
par Will H71
Ouais, il est quand même dans le cadre, et c'est toujours intéressant de voir le même éclair pris sous un autre angle...

Posté : mer. juil. 06, 2016 07:14
par Roger Moretti
les photos sont extra , mieux que le fac...... faut que je ramène mon C.. au salève.

Posté : mer. juil. 06, 2016 09:57
par Max Py
Superbe toujours aussi propre et net.
Sur la 7 il me semble distinguer une boule à l'endroit de l'impact ?

Posté : mer. juil. 06, 2016 18:37
par Tristan Bergen
Comme d'habitude de superbes clichés ! L'extra est magnifique !

Posté : mer. juil. 06, 2016 19:37
par Louis Jouandanne
Du grand Chris, comme d'hab !

L'extra-nuageux a bien évidemment retenu mon attention même si toute la série est cool. Je me demandais justement quelle pouvait être la distance entre la cellule orageuse et le point d'impact mais Jac a répondu à ma question. :wink: