Saison orageuse 2020 Bégot Jérémy #AOUT & OCTOBRE

Récits de chasses, photos et vidéos.
Les jolis textes et belles images sont appréciés.
Répondre
Avatar du membre
Jérémy Begot
Habitué
Messages : 147
Enregistré le : ven. avr. 01, 2016 16:30
Localisation : Vernosc-les-Annonay (Nord Ardèche: 07)
Contact :

Saison orageuse 2020 Bégot Jérémy #AOUT & OCTOBRE

Message par Jérémy Begot »

Bonjour,
la saison 2021 n'a toujours pas réellement attaqué pour bon nombre d'entre nous et j'avais oublié que je n'avais toujours pas fini ma rétrospective de 2020.
Je vais donc vous partager mon dernier récit, c'est donc parti pour AOUT & OCTOBRE!
___________________________________________

Après un joli mois de juillet bien fourni en orage, voilà Aout qui arrive et sont lot d'orage. Pas beaucoup de sortie pour ma part, mon emplois du temps fait que il sera compliqué pour moi de courir après les situs mais néanmoins j'arriverai à tirer mon épingle du jeu.

C'est parti pour la journée du 10 Aout, une bonne petite situ typique des journées d'été est entrevue par les modèles du cote de la Haute-Loire, c'est donc tout logiquement je "targueterai" la bas.
Rejoint par mon binôme (Maxence), je lui fait part d'un sentiment qui me chagrine à savoir que j'ai pas confiance en ma voiture pour cette traque. En effet, je commence à pressentir comme des faiblesses de la part de l'embrayage ou du moins d'une pièce qui s'en rapporte. On prends donc sa voiture et nous faisons route direction Yssingeaux.

Sur la route les congestus bordent la limite de partage des eaux (coup classique) et commencent à proposer de beau rideau de précipitation:
1/
Image

Etant un peu pris de court, on pâti à trouver un point de vue acceptable comme on les aime. Néanmoins un champs nous offrira une opportunité non loin d'Yssingeaux. Pour se dégager un peu plus la vue et voir vraiment à qui on avait à faire j'envoie mon bourdon dans les air:
2/
Image

Petite séquence Timelaps au sol



Un timide coup de foudre sortira de cette cellule mais pas mieux.
On décide donc de continuer notre route plus au Sud car la est vu le plus gros potentiel en milieu/fin d'après-midi. On se positionnera non loin du petit village du Pertuis ou nous resterons une bonne partie de l'après-midi à surveiller, contempler, observer les élément à la recherche du moindre indice qui nous indiquerai comme quoi ça va démarrer. Des petits congestus se formeront tout autour de nous mais sans jamais atteindre le stade d'orage.
3/
Image

Puis dans le même temps, en surveillant le radar d'un œil et en voyant quelques tourelles convectives au loin à l'Ouest, on prends conscience que c'est en train de se jouer sur la bassin du Puy. On patiente encore un peu histoire de voir si notre placement est bon puis on se rend compte très vite qu'il ne l'est pas. Du coup on rebrousse chemin direction le Nord et le secteur de Monistrol-sur-Loire. A présent les bases sombres sont bien visible et la foudre se montre. Une fois arrivé sur le spot de Monistrol c'est parfait on est devant et le système se dirige droit sur nous tout en lâchant de beaux ramifiés sur la colline d'en face.
4/
Image

5/
Image

Voila que les premières gouttes viennent s'écraser sur la lentille de l'objectif, il est temps pour nous de se replier pour tenter de toujours devancer ce vaste système à présent.
Malheureusement comme je le pressentais, au moment de repartir d'un point de vue quelques kilomètre après celui de Monistrol, vla que le câble d'embrayage pète. Ainsi s'achève la traque du jour pou moi alors qu'il y avait matière.
De son coté Max lui continuera la traque après s'être assuré que la dépanneuse vienne me chercher.

Nous voilà trois jours plus tard, mon véhicule réparé et une nouvelle situation intéressante se dessine sur le papier. Je récupère cette fois mon binôme et nous voilà parti du coté du Lyonnais. Initialement, on espéraient récupérer les orages venu tout droit du Sud Ligérien. Malheureusement arrivé sur nous, ils perdront en puissance. Quelques pétards mouillés sur le Sud Ouest Lyonnais mais rien de plus à ce mettre sous la dent.
6/
Image

On décide donc de prendre de l'avance sur la potentiel suite des évènements à savoir une deuxième salves mais cette fois-ci plus sur le Nord Isère et les premiers reliefs Alpin. Nous voilà en route et au moment de traverser la ville de Lyon c'est tout bonnement des seaux d'eau que nous prendrons sur la voiture. Dans le même temps, la foudre tombait bien ramifié avec même un coup de foudre sur la tour Incity capturé par un ami chasseur resté dans les mont d'Or d'où nous venions de partir.


On décide donc de faire une halte dès que possible pour observer cet orage en évacuation et c'est du coté de Mions ou nous nous arrêterons. A peine le temps de sortir le matériel, qu'un quadruple ramifié nous tombe devant.
7/
Image

Bien entendu sur cette image un seul d'imprimé sur le capteur mais en vidéo, 3 on bien eu lieu juste avant lui. L'orage s'évacue, ne montrant plus d'activité électrique comme si ce quadruple était le bouquet final tel un feu d'artifice.

Nous reprenons donc la route direction le Nord Isère et plus particulièrement La Côte St André dans la plaine de la Bièvre. Positionné sur les hauteurs du village, la vue est superbe sur un gros 180° Sud nous laissant bien entrevoir se qui nous arrivera dessus au moment venu.
On surveille donc se qui se trame du coté de la VDR non loin de Tain l'Hermitage sur le radar car le flux dominant devrait nous ramener toute cette activité. Malheureusement la plus part se désagrègera avant même que l'on puisse voir le système. Juste quelques bases avec un fin rideau à se mettre sous la dent.
8/
Image

En Timelapse voilà se que ça donne



Vu qu'il était encore assez tôt on décide de rester dans le secteur tout en essayant de trouver une vue plus orienté sur le Sud-Est et donc les Alpes. Le temps de faire notre petit repérage, de nouveaux orages naissent du coté de la vallée de l'Isère non loin de St Marcellin. On se décote un petit point de vue pile pour se qui était en train de remonter. Les noyaux resterons lointain par rapport à notre postion mais on assistera tout de même à une belle activité électrique durant une bonne petite heure.
9/
Image

10/
Image

11/
Image

12/
Image

13/
Image

Un résumé de la séquence en Timelapse


Progressivement, l'activité électrique décline et un joli coucher de soleil se met en place.
14/
Image

Et avec les restes d'averses orageuses un bien joli arc-en-ciel apparait
15/
Image

On pensait prolonger le plaisirs en nocturne, malheureusement, c'était trop faiblard pour aller y chercher non loin de Grenoble. Ainsi s'achèvera cette journée du 13 Aout au final assez électrique.

Trois jours plus tard, pas de possibilité pour moi de partir en traque en journée. C'est donc depuis mon lieu d'invitation que j'essuierai un bon orage assez grêligène (le 3ème cette saison sur ce secteur). Tombé en quantité avec par moment des spécimens allant jusqu'à presque 3cm accompagné de 40mm le tout en moins d'une heure.

16/
Image

17/
Image

18/
Image


Le soir venu, une faible activité se met en place en Vallée du Rhône. Je part me placer sur un point de vue non loin de la maison en bordure de falaise en surplomb du Rhône avec vue sur la Drôme.
Une fois de plus c'est lointain mais pour le coup assez esthétique avec quelques extra-nuageux
19/
Image

20/
Image

21/
Image

Voilà pour Aout 2020 me concernant. A présent place à la rentrée, les orages se font de plus en plus rare et il me faudra attendre Octobre pour clôturer définitivement ma saison orageuse 2020.

Vu le faible nombre d'image en ma procession pour narrer le mois d'Octobre, je l'intègre directement à ce topic.
Il me faudra donc attendre le 23 Octobre pour voir les dernières manifestations kéraunique de cette drôle d'année 2020.
En réalité c'est sans grande conviction que je me poste sur un de mes nombreux point de vue surplombant le Rhône. L'instabilité est bien la vue que plus au Sud j'ai pu entrevoir et même entendre gronder l'orage. Le plafond bas défile j'ai même par moment des bancs de brumes aspirés par l'instabilité qui me passent devant en longeant les coteaux.
Puis d'un coup, je me fait surprendre par un coup de foudre sur la colline d'en face ou se trouve des éoliennes. Je ne me fait pas prier pour installer le matos que je n'avais pas encore déballé. Je cadre donc dans cette direction et quelques minutes plus tard re-belote mais cette fois-ci c'est dans la boite!

Une des éoliennes du parc du Grand bœuf bordant l'A7 se fait foudroyer
22/
Image

Le crop
22bis/
Image

Je suis aux anges car c'est toujours spectaculaire que de voir un tel phénomène même si je vous l'accorde c'est assez courant.
Une dizaine de minutes s'écoulent et de nouveau la foudre jailli. Mais cette fois-ci (à l'œil) je suis quasi certain que ça tombe à coté. Je regarde succinctement mon image sur l'écran de l'appareil et ça me confirme bien se que j'ai vue. La fête se finira sur cette décharge et le système convectif continuera sa route vers l'Est.

Je rentre chez moi, décharge les images sur le PC , attaque le tri et le traitement et la surprise, sur la deuxième image c'est pas un mais six impact qui ont été capturés. En effet le principal sur la droite le plus visible mais en ajustant les curseurs sur mon logiciel de développement je me rend compte que 5 autres sont venu titiller les pales du parc éolien.
23/
Image

Le crop
23bis/
Image

Alors même si c'est pas des plus esthétique, je retiendrai de cette photo que c'est un record pour moi concernant le nombre d'impact simultané de jour et surtout le fait que certainement soient des ascendants.

Voilà, à présent place à l'hiver bien trop long et à de nouvelles contraintes de déplacements pour ce début de printemps.

Pour ceux qui voudrait prolonger les traques mais cette fois-ci en vidéo, je vous joint les deux épisodes tournés lors de journées du 10 et 13 Août sur la chaine à Maxence:
10 Aout (Haute-Loire)


13 Aout Lyonnais et Nord Isère


Merci de m'avoir lu , je vous dit à très vite j'espère!
Jérémy
Matériel photo: Nikon D500, D750; Nikkor 14-24mmf/2.8; Nikkor 24-70mmf/2.8; Nikkor 70-200mmf/2.8; Nikkor 50mmf/1.4; Lightning sensor V4b; DJI Mavic Pro 1

Ma page FB: https://www.facebook.com/begotjeremyuninstantuneimage/
Instagram: https://www.instagram.com/un_instant_une_image/
Twitter: https://twitter.com/BegotJeremy
Mon site: https://jeremybegot.wixsite.com/uninstantuneimage

Répondre